AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quartiers diplomatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Quartiers diplomatiques   Sam 31 Déc - 8:05

Lord Eregain s'était assuré que ses "hôtes" jouissent d'une protection conséquente, en premier lieu parce que le blason impérial suscitait une hostilité sourde dans toute la cité, qui pourrai facilement se traduire en incident grave. En second lieu parce que le blason impérial n'était pas aimé d'Eregain lui-même, qui refusait de voir ses porteurs se promener librement.

Il se rendit donc lui-même dans les quartiers qui avaient été assignés au diplomate impérial. Sa tenue était très simple : tunique et chausses d'excellentes qualité, portant simplement son blason accolé à celui de Soléandre, cape en fourrure pour se protéger des courant d'air et bottes hautes lui donnaient l'air d'être n'importe quel chevalier dans un moment de détente, s'il n'avait pas également une chevalière portant son sceau et un fin ruban d'or autour de la tête pour indiquer son titre.

Le tout était sobre et élégant, bien qu'un observateur critique puisse faire remarquer que cette modestie feinte rappelait plus les usages de Baq i Kawten que les habitudes démonstratives de Soléandre. Néanmoins, ce n'était pas dans une réception officielle que le jeune duc se rendait. Il allait affronter les envoyés de l'Empire, contre qui toute richesse ostentatoire était aussi impressionnante qu'une épée en bois dans la main d'un elfon.

Les hérauts de la Cité frappèrent à la porte des appartements impériaux :

- Son Altesse Thomas Eregain est prête à rencontrer les nobles envoyés du divin empereur !
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Jeu 9 Fév - 10:20

HRP : ce post fait suite à mon dernier message dans ce sujet : http://empires.forumactif.com/t114p15-fin-de-regime#1097

Voilà maintenant deux bonnes heures que l'Amabassadeur de Sa Noirceur et le Secrétaire Impérial discutaient dans les appartements qui leur avaient été alloués. Le nouveau pourvoir Soléandrin, un jeune baquien et un abrosien imbu de sa personne, étaient des adversaires naturels du Gortork. Fort heureusement, leur autorité était toujours des plus fragiles, et leur méconnaissance de l'Empire, ainsi que de ses appuis toujours plus nombreux dans la Cité jouait en leur défaveur... Ils étaient aveugles et sourds pour le moment, tandis que le culte d'Astaroth, jamais éteint, toujours puissant mais très secret, se développait et se propageait dans toutes les couches de la société avec la rapidité et la virulence de la peste...

Mais ce qui avait retenu l'attention d'Ardenan, au point qu'il avait manqué de s'étouffer avec sa coupe de vin, fut la dernière déclaration de Bahatroth...

C'est à ce moment que le jeune Eregain se fit annoncer.

Le diplomate se leva alors, et, après avoir jetté un regard complice à l'infernal qui finit d'un trait son brevage avant de placer son austère tabouret en retrait du guéridon, déclara :

C'est un plaisir et un honneur que d'accueillir - enfin - le seigneur Eregain dans mes appartements...

Après s'être légèrement incliné devant le jeune homme, d'Urtag continua sur un tout mielleux :

Mes laquais achèvent de mettre à votre disposition un fauteuil et une coupe. Peut être souhaitez vous qu'elle soit remplie avec cet excellent cru provenant tout droit d'Elernir-la-Blanche?

C'était là tout un symbole, que celui qui prétendait au titre de duc ne saisirait peut être pas. En effet, ce grand vin était issu de la capitale de l'Union des Principautés, grande puissance marchande qui, jadis, s'était opposée à l'Empire, et qui était devenue depuis son vassal le plus fidèle depuis sa chute, il y a trois âges de celà...

Enfin, l'Impérial retourna à son siège, et désigna du geste de la main le fauteuil qui lui faisait face.

Prenez place Monseigneur... Nous avons tellement de sujets à évoquer... L'Empire vous écoute !

_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Lun 13 Fév - 12:51

En effet, Eregain ne saisit pas le sous-entendu. Il n'avait jamais été très au fait des relations commerciales de Baq i Kawten, et à ses yeux, Elernir n'évoquait qu'un coteau plutôt apprécié. Il inclina la tête en signe de remerciement, et saisit le verre en ne quittant pas des yeux son interlocuteur.

Il pris place face à l'impérial, cala son dos dans le fauteuil, et dit simplement :


- C'est un plaisir de recevoir dans ma cité les envoyés de l'Empire. Au nom du Panthéon, je vous souhaite la bienvenue, ambassadeur.

Eregain eut une courte hésitation. Il n'avait pas grand chose à dire aux représentants de l'Empire, après tout, c'étaient eux qui avaient violemment interrompu son entretien avec Archeror. Il en avait conclu qu'ils étaient ceux qui avaient des requêtes à faire, bien qu'Ardenan fasse semblant du contraire.

Eregain fit tourner un peu son vin dans son verre, puis, avant d'y toucher, dit simplement :

- Je voulais m'assurer en personne que les honorables envoyés de l'Empire soient convenablement traités, et vous proposer, si votre séjour est amené à durer, des quartiers plus spacieux et plus confortables que ceux-ci. Je sais par expérience que loger au Palais peut-être extrêmement contraignant.
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Sam 25 Fév - 16:15

Ardenan nota avec amusement que le jeune seigneur n'avait pas réagi à l'évocation du nom de la capitale de l'Union des Principautés. Soléandre était donc à présent aux mains d'un adolescent inexpérimenté, et d'un cardinal rapace et hérétique... Il n'en laissa néanmoins rien paraître et répondit poliment à son hôte.

Vous m'en voyez honoré Monseigneur. Je suis également flatté de votre proposition de m'attribuer de nouveaux appartements, et vous en remercie chaleureusement : mon séjour au sein de la Sainte Cité risque de se prolonger...

Le diplomate fit un signe au Secrétaire Bahatroth. Ce dernier sorti alors un parchemin duquel pendant l'imposant sceau Impérial et le déroula sur le guéridon qui séparait les deux hommes.

En effet, Seigneur, par cette ordonnance Son Altesse le Sombre Empereur me désigne comme son ambassadeur permanent à Soléandre... Je suis ainsi chargé de représenter Sa Majesté auprès... des Triumvirs...

Le regard d'Ardenan se fit alors insistant et son ton se chargea d'ironie.

Il semblerait que je sois arrivé légèrement en retard... Mais le voyage est long depuis la piteuse cité de Tours de Lune.

L'homme eut alors un rire franc avant de poursuivre plus calmement.

Le fait est que le Triumvirat n'est plus... La question qui se pose à présent est donc la suivante : l'Empire Noir du Gortork et ses nombreux alliés et vassaux vont-ils reconnaître votre gouvernement ou vous considérer comme des rebelles à un pouvoir qu'ils reconnaissaient et leur avaient accordés maints signes de bonne volonté et d'amitié ? Que faire alors que tant d'accords se trouvent maintenant menacés ?

_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth


Dernière édition par Gorboth le Sam 17 Mar - 20:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Jeu 8 Mar - 20:38

Eregain serra les dents. Les triumviri étaient tout à fait capables d'avoir promis monts et merveilles à l'Empire, en effet. Cela expliquait d'où ils tiraient leurs troupes et leur argent.

- Vous imaginez sans peine ce que valent les promesses d'un "gouvernement" qui n'a pas su se maintenir aussi longtemps qu'un voyage depuis l'Archiduché, votre Excellence. Je suis le successeur direct d'Angelot sur les titulatures officielles de Soléandre.

Ce qui signifiait que les papiers signés par les triumviri l'avaient été en leur nom propre. L'Empire devait leur demander, à eux, et à eux seuls, l'exécution de ces accords.

- Toutefois, je dirige un état de droit. Je m'assurerai que vos demandes soient examinées, et que l'Empire reçoive la compensation qui lui est due, sur les biens privés des triumviri et de leurs principaux soutiens.

Voilà une idée improvisée qui pouvait être pleine de possibilités, songea le jeune homme. Eregain fit semblant d'avoir eu une inspiration subite, et ajouta :

- Mais je ne doute pas que le glorieux empire a su proposer aux usurpateurs des contrats mutuellement bénéfiques. Décrivez-moi ces accords, je pourrai peut-être vous accorder les mêmes, aux même conditions. Mais avec la Cité de Soléandre, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Sam 17 Mar - 12:09

Le diplomate accueillit les propos du jeune homme avec un léger rictus. Celui qui se voulait « duc » le prenait-il pour un idiot ? C’était bien mal connaître Ardenan… Et il l’apprendrait bientôt à ses dépens.

Pardonnez mon audace Messire, mais je suis bien obligé de vous avouer que c’est là que votre avis et celui de Sa Noirceur divergent… Le Triumvirat a été légitimé par Sa Majesté Baptistus en personne et reconnu par le Gortork et l’ensemble de ses vassaux et alliés comme le gouvernement de la Sainte Cité. Que leur pouvoir ait été renversé par une révolte au bout de trois ans ne remet pas en cause cet état de fait…

D’Urtag proposa alors un nouveau verre à l’adolescent avant de se servir lui-même, et de poursuivre :

L’identité des Trois est toujours inconnue à ce jour, et je doute fortement que les trois malheureux qui pendent sur les murs du palais ne soient autre chose qu’un symbole… Comment alors pourriez-vous compenser quoique ce soit sur leurs biens personnels ? A la vérité Messire, vous savez aussi bien que moi que remettre en questions les traités passés entre l’Empire et Soléandre serait un défi lancé au Sombre Trône, d’autant que mon Maître vous considère toujours comme des rebelles à leur suzerain, qu'il voit d'un mauvais oeuil le retour de Son Eminence, et qu’un certain Lepidus revendique la succession des Triumviri. Au contraire, vous pouvez envoyer des signes d’apaisement à Gortamil et à un Monde Sans Nom qui craint qu’un nouvel aventurier se soit emparé de la Sainte Cité…

D’un hochement de tête, il signifia à Bahatroth d’apporter un nouveau parchemin, le Sceau Royal de Soléandre y était fermement accroché.

Vous désiriez un exemple, en voici un. Il s’agit là d’un titre de propriété ratifié par Sa Majesté le Roy Baptistus il y a deux ans… Par cet acte, il reconnait comme légale l’édification de Rzulmeartz, et cède à mon Maître la souveraineté sur les terres et sur la mer dans un rayon de trois lieues autour de la forteresse. Pour ce qui est des traités majeurs, des facilités commerciales avaient également été accordées à l’Union des Principautés, état vassal du Gortork…

L’homme bu une gorgée de vin.

Je suis certain que vous souhaiterez débuter votre règne par un acte de sagesse, et faire un pas significatif dans le sens de votre reconnaissance en tant que Duc de Soléandre…

_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Mer 21 Mar - 14:27

Le sourire poli d'Eregain se figea quelque peu lorsque l'ambassadeur parla de remettre en cause sa reconnaissance. Que le Gortork le reconnaisse ou pas lui importait au fond assez peu, il était lui-même assez adepte de fictions juridiques d'un tout autre calibre, et Ardenan en avait relevé une au sujet des trois hommes qui pendaient aux murs du Palais. Entendre disserter, encore, de son droit à diriger n'était pas pour autant agréable à entendre, et le regard du Duc disait clairement que si Ardenan pouvait se permettre ce genre de discours dans l'intimité d'un salon privé, répéter ces paroles devant un public serai un affront.

Mais il ne pouvait nier que sa proposition initiale "d'indemnisation" était une farce, même en donnant au sens de "soutien" son interprétation la plus large possible. Une façon de voir jusqu'où l'impérial voulait aller. A présent, il était temps de faire baisser les prétentions de l'Empire et d'augmenter son offre. Dans cet ordre.

Le Duc pris une longue inspiration, puis saisi un petit bâtonnet attaché à son cou. Il s'agissait d'un morceau d'ivoire d'environ cinq centimètres. L'un des cotés troué pour permettre, comme l'avait fait Eregain, d'y placer un fil. L'autre était décoré d'un morceau de cristal. Ardenan avait peut-être déjà vu un tel objet, tous les fonctionnaires de Soléandre en possédaient plusieurs, et ils avaient été répandus un peu partout sur le Monde sans Nom. Ils pouvaient servir à authentifier certains actes officiels. Les triumviri les avaient interdit, bien sûr, et en avaient fait confisquer et détruire autant que possible, mais des centaines avaient survécu à la purge.

Lorsque le cristal entra en contact avec le sceau, il pris un teinte d'un sombre profond. Le sceau apposé au document était un faux.

Eregain laissa passer un instant de silence, puis posa son authentificateur sur une petite table entre lui-même et l'ambassadeur.


- Contrairement à ce que disent les rumeurs, Baptistus n'a plus rien signé depuis près de deux siècles, Excellence. Lorsque le peuple a pris d'assaut le Palais, on ne l'a vu nul part, et, personnellement, je doute même qu'il y ai mis les pieds depuis des décennies. Les triumviri ont abusé tout le monde avec une bonne imitation du Sceau Royal, ou peut-être même l'original. Mais leur main ne saurai contrefaire la magie Immortelle qui imprègne le seing de Baptistus.

Ce "tout le monde" était, là encore, une fiction juridique. Dans les faits, tout le monde à Soléandre avait su que les prétendus "actes du Roy" étaient des falsifications le lendemain de leur publication. Mais il était en général convenable de convenir que l'imitation était de bonne facture. Cela avait permis à un certains nombre de collaborateurs du régime de sauver les apparences.

- Sa Noire Majesté ne pourrai considérer comme légitimes des faussaires, probablement régicides, qui ont tenté de l'abuser, n'est-ce pas ? Lepidus répondra de ses crimes, vous pouvez l'en assurer. Le sort qu'il a réservé à Angelot reste encore à éclaircir...

Eregain, pour la première fois depuis le début de l'entretien, but une gorgée franche du vin qui lui avait été servit. Un bon cru, accorda-t-il à l'ambassadeur.

- Et je ne compte pas le fait que les terres de la Cité sont, par natures, inaliénables et sacrées. Je pourrai vous les accorder en fief, bien-sûr, mais je doute que Sa Noire Majesté vienne me prêter l'hommage dû au suzerain, n'est-ce pas ?

Par conséquent, je pense que la solution la plus appropriée serai de vous indemniser. Un cinquième des biens saisis sur les propriétés de Lepidus, de ses principaux lieutenants, et des prétendus guildes marchandes qui paralysent la ville depuis deux ans vous sera remis. Et comme je suis certain, à l'avance, de la qualité du travail que vous avez accompli à Roncemance, je suis prêt à vous en payer le prix, sur les fonds de Soléandre, cette fois. Vous vous verrez remboursé jusqu'aux soldes des gardes que vous avez envoyé protéger vos ouvriers -et comment vous en blâmer, avec les trois brigands qui étaient vos voisins ?-

Le sourire d'Eregain était légèrement plus détendu. L'offre lui semblait honnête. Elle lui épargnait, en tout cas, d'avoir à chasser les impériaux par la force, et préservait l'illusion de bons rapports avec l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Mer 21 Mar - 16:09

Le sourire d'Eregain ne rencontra en écho que l'expression crispée d'un Ardenan qui tentait de contenir sa déception. Grave, il pris son verre, et le fit légèrement tourner en regardant, pensif, le liquide rouge sang s’agiter.

Vous vous doutez bien Messire, que votre proposition est tout bonnement inacceptable pour l’Empire Noir du Gortork… Sa Noirceur n’a que faire des biens du Seigneur Lepidus ou des indemnités que vous pourrez Lui proposer. Le fait est que Rzulmeartz est Sienne et que jamais Il n’abandonnera Sa forteresse… En outre, vous vous doutez également que le fait que le sceau soit celui d’un Roy inexistant depuis des siècles soit un faux ne changera guère notre position à ce sujet. Dame Angelot en son temps usait et abusait également de ces artifices afin de calmer la plèbe. Le fait est que l’Empire et ses vassaux considèrent toujours que gouvernement légitime de la Sainte Cité avait accordé ces privilèges au Sombre Trône, et que les rebelles qui prétendent à présent prendre la tête de Soléandre, non contents de favoriser le retour de l’ancien Dictateur, entendent les remettre en question.

Le diplomate détourna son regard du breuvage pour revenir vers l’adolescent qui lui faisait face.

Vous attirer l’inimitié du Sombre Empereur, de l’ensemble des états vassaux et alliés de Gortamil, tout comme du Culte d’Astaroth, serait, Messire, un très mauvais calcul pour votre gouvernement naissant… Ne laissez pas s'éloigner la perspective d'une reconnaissance et de relations cordiales entre nous.

Son ton se fit alors plus énigmatique.

Nous sommes depuis peu dans le printemps, les tempêtes hivernales qui balayent les flots se calment. Le Léviathan a quitté Manshaka-la-Rouge…

_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Lun 26 Mar - 14:36

Des menaces, donc. L'âge juvénile d'Eregain l'incitait presque à les prendre au mot, et à prouver à cet impérial que sa confiance dans la capacité de l'Empire à faire plier une cité située à des milliers de lieues de ses bases relevait de la pure fantasmagorie. Presque.

Parce qu'il revint à l'esprit d'Eregain que dans cette hypothétique guerre, il serai seul. L'archiduché n'avait certainement pas envie de reprendre les armes, le Cartal était officiellement un ennemi, Hadakis ne se laisserai pas embrigader dans une guerre non désirée, et Baq i Kawten n'allait pas saborder ses efforts pour ouvrir un partenariat avec le Gortork, ni sacrifier ses nombreux comptoirs qui entouraient l'Empire Noir pour un coup de tête d'adolescent.

Par conséquent, si guerre il y avait, elle aurai lieu ici, sur les terres de Soléandre, et ce serai son propre peuple qui aurai à en souffrir. Quel prix pour laver un affront, pensa le jeune duc ?


- Si l'Empire considère que des faussaires anonymes puissent être légitimes en quoi que ce soit, je crains qu'il ne devienne le principal responsable de la détérioration de nos relations.

Mais pour la suite, je vais tenir pour acquis que je suis le successeur direct d'Angelot, tenant mon pouvoir des principaux organes de Soléandre, tout comme Angelot en son temps et que Sa Sombre Majesté est au fait de cette situation.

Roncemance n'est pas dépourvue d'une certaine utilité pour Soléandre, comme elle l'a prouvé lors des derniers conflits frappant Soléandre. Si vous tenez à l'acquérir de façon officielle, je suis tout ouvert à cette possibilité. Deux statuts sont envisageables à son sujet, la propriété, ou le fief.

La propriété me laisse souverain de la citadelle, mais vous en assure la jouissance parfaite tant que ses habitants paieront les impôts dus à Soléandre et en respecteront les lois. Le fief exige de vous de désigner une seigneur de la citadelle qui me prêtera le serment d'hommage. Vous aurez votre propre système de lois dans la ville en échange d'un tribut, et du respect de quelques règles d'ordre général.

Le jeune duc laissa un instant de silence, avant d'ajouter.

- Mais, quand on y songe, ces deux solutions sont regrettables, car cette possession, dans les deux cas, vous interdit de siéger au Conseil de la ville. J'aurai pensé que le Sombre Empire serai plus sage que les Gnomes de Baq i Kawten, qui ont tenu, absolument, à conserver leurs possessions en ville en renonçant à faire de Tywqan l'un de mes collaborateurs.


Dernière édition par Eregain le Lun 9 Avr - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Mer 4 Avr - 18:39

Une lueur traversa le regard d’Ardenan. Enfin, l’adolescent semblait devenir raisonnable. Sans doute avait-il compris que la cité qu’il prétendait dominer était loin d’être hors de portée de l’Empire Noir du Gortork, et que, sans son appui et celui du culte d’Astaroth sa petite aventure tournerait promptement au désastre.

Je perçois une certaine gêne dans vos propos… La fin des tempêtes hivernale n’est en rien une menace, mais tout simplement un fait : au printemps, elles cessent toujours… Le Léviathan a quitté Manshaka-la-Rouge… Savez-vous, Messire, ce que cela signifie ?

Le diplomate marqua une pause, puis posa son verre sur le guéridon, et, s’agrippant aux accoudoirs de son siège, il se pencha lentement vers son interlocuteur. Sa voix était à présent un murmure.

En ce qui concerne votre proposition, Messire, les apparences devant être respectées pour donner une apparence de légalité, tout en permettant à votre jeune régime de ne pas perdre la face, Sa Noirceur vous accordera la concession de vous reconnaître comme le légitime souverain de Soléandre, et désignera un seigneur pour ce fief… En contrepartie, l’Empire souhaite que vous étudiiez avec la plus grande des attentions la proposition suivante…

D’Urtag se redressa et reprit le ton charmeur, presque enjoué, du début de l’entretien.

Le Concile de Gortamil a désigné un nouveau Primat qui fait actuellement route vers la Sainte Cité pour diriger le temple d’Astaroth et le Culte du Grand Dieu. Le clergé du Dieu des Ténèbres n’est pas, à strictement parler, l’Empire… Aussi, eus égard aux qualités exceptionnelles de Monseigneur le Primat, le Sombre Empereur vous recommande fortement ses services au sein du Conseil de la Ville et de votre gouvernement.

_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Lun 9 Avr - 8:01

Négocier avec un impérial était physiquement fatiguant, se fit remarquer Eregain, en se disant pour lui-même que c'était la toute dernière fois qu'il s'y essaierai. Il passa en revu les hommes qui pourraient remplir cette assommante besogne à sa place.

Mais il s'était assigné le devoir de recevoir lui-même ce déplaisant personnage qu'était Ardenan, et il se fit violence pour poursuivre jusqu'au bout l'entretien. Une question le taraudait sans cesse. L'Empire voulait-il vraiment se lancer dans une guerre dans laquelle personne n'avait rien à gagner, ou cette illusion ne venait-elle que de la maladresse de son ambassadeur ?

Ces réflexions n’apparaissaient en rien dans le sourire qui était celui d'Eregain lorsqu'il dit :


- Voilà donc un point qui reçoit une solution tout à fait convenable. Nous avons planifié les fêtes de mon couronnement dans six mois. L'hommage aura donc lieu dans la foulée, afin que le serment d'allégeance aille à un souverain vraiment légitime, puisque ce point semble vous tenir à coeur. Le tribut qui l'accompagnera sera au montant usuellement pratiqué.

Eregain se leva, réajusta son vêtement. Il était venu faire connaissance avec l'ambassadeur du Gortork, et c'était chose faites. Il s'apprêtait donc à prendre congé en donnant les derniers points qui lui semblaient important à l'Ambassadeur.

- Je ne pourrai malheureusement pas recevoir son Eminence le Primat moi-même, puisque les affaire des cultes relèvent du Cardinal Blanc, mais je glisserai un mot aux prêtres qui ont mon amitié pour qu'il reçoive la place qui doit-être la sienne au Concile, soyez-en certain.

Puis, comme si une inspiration subite lui était venue, il ajouta :

- Le règne des Usurpateurs a eu bien des conséquences néfastes, et a notamment bloqué la prise en compte des acquis du dernier Concile. Je prendrai des dispositions pour que lors de l'arrivée du Primat, les prêtresses d'Astarok aient disparu du Quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Gorboth
Gorbynator des bacs à sable
Gorbynator des bacs à sable
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 175
Royaume : Empire Noir du Gortork
Titre : Sombre Empereur

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Ven 13 Avr - 5:50

Voyant le jeune homme se lever, Ardenan en fit de même et s’inclina respectueusement, masquant adroitement un sourire ironique.

Monsieur le Duc…

C’était la première fois depuis le début de l’entretien que l’ambassadeur Impérial utilisait ce terme, ce qui pouvait signifier que l’Empire le reconnaitrait certainement comme tel. D’Urtagh avait conscience d’avoir froissé Eregain, mais le redoutable plénipotentiaire n’en avait cure : il venait d’apprendre à cet adolescent empli de suffisance à craindre le Sombre Trône.

Pardonnez-moi, Altesse, mais vous n’avez guère répondu à la recommandation de Sa Noirceur en ce qui concerne Monseigneur le Primat et le futur Conseil Restreint de la Cité. Vous conviendrez que, ainsi que je vous l’avais énoncé, l’étude attentive de cette proposition ainsi que votre réponse seront des conditions préalables à l’hommage du Gouverneur Maritime Uterion, de la Maison Carnesir, Sire de Rzulmeartz.

Durant tout l’entretien, l’ambassadeur avait été interloqué par le manque d’expérience et de connaissances de celui qui prétendait à présent diriger Soléandre, aussi il ajouta :

Je pense, en revanche, que vous serez présent à l’arrivée de Monseigneur le Primat dans la Sainte Cité. Le Léviathan a quitté Manshaka-la-Rouge… Cela signifie que le Léviathan, navire personnel de Sa Noirceur, est actuellement en route pour Soléandre ! Ce n’est plus qu’une question de jour avant que le Sombre Empereur, très certainement accompagné de Son Eminence, n’atteigne vos côtes…


_________________

Gorboth, Gor Etzerboth Astaroth Gratia
Gorboth, Empereur des Ténèbres par la grâce d'Astaroth
Revenir en haut Aller en bas
Eregain
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 05/11/2011
Messages : 42
Royaume : Soléandre
Titre : Duc de Soléandre

MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   Jeu 19 Avr - 12:11

Eregain se détendit pour la première fois de l'entretien. Gorboth en personne venait en Soléandre. C'était la première bonne nouvelle que lui apprenait Ardenan.

- Et bien dans ce cas, il semble que vous ayez raison. Je serai présent lors de l'arrivée de monseigneur le Primat.

Mais l'ambassadeur avait fait semblant de ne pas comprendre sa réponse au sujet du Primat. Ou alors, il relançait un débat qui avait été tranché depuis un moment. Le Duc lui avait proposé de faire de la Forteresse un fief, une propriété, ou d'y renoncer pour un siège au Conseil. Il avait même été assez spécifique à ce sujet, et l'ambassadeur avait été tout aussi précis sur sa volonté de garder la citadelle coûte que coûte. Eregain s'arrêta donc à mi-chemin de la porte, et rappela la décision sur laquelle ils étaient tombés d'accord :

- Mais il me semble vous avoir répondu très clairement, au contraire. Je me souviens avoir dit très clairement que l'Empire, en choisissant de conserver Rzulmeartz, s'interdisait de siéger au Conseil Restreint. Il me semble votre choix d'introduire le seigneur Uterion sire de Rzulmeartz me prive conséquemment des lumières avisées du primat d'Astaroth. Tout comme le refus de Baq i Kawten de renoncer à ses propriétés foncières me prive des lumières de messire Tywqan. Ce qui porte à deux le nombre de gens avisés que j'aurai aimé avoir à mes cotés.

Eregain jeta un regard sur la pièce. Il était suffisamment connaisseur d'art pour savoir que cette décoration, prisée au temps d'Angelot, ne pouvait pas convenir à un Impérial.

- Puisque j'imagine que vous passerez du temps ici, je vais vous envoyer des gens pour vous aider à réaménager cette aile. N'hésitez en rien, ce sera à mes frais personnels. De même que l'aménagement d'un quartier diplomatique pour Sa Noirceur lors de sa venue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartiers diplomatiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartiers diplomatiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Quartiers Résidentiels
» [Xia] Vieux quartiers industriels
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Qui controle les gangs dansles differents quartiers en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cité de Soléandre :: Le palais-
Sauter vers: