AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Fondation de Dehb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalwëen Leïlindel
Insatiable Tentatrice
Insatiable Tentatrice
avatar

Féminin Date d'inscription : 14/09/2011
Messages : 89
Royaume : Norsallia
Titre : A suivre...

MessageSujet: La Fondation de Dehb   Lun 6 Fév - 1:21

Il y a bien longtemps, à l'extrême sud-est du monde sans nom, l'augmentation de la fréquence et de la puissance de l'activité volcanique sous-marine de la région entraîna l'emergence d'un rift océanique formant plusieurs petites îles à proximité du continent. 

L'une d'entre elle, a force d'accumulation de matériaux liée à l'activité volcanique, se retrouva au fil finalement par rejoindre le reste du continent, devenant ainsi une péninsule, bien que la végétation à cet endroit soit encore pratiquement inexistante à ce moment là.


La végétation prit peu à peu place en ce lieu des suites de la liaison entre l'île et le continent et avec le concours des sols volcaniques très fertile. Longtemps cet emplacement resta à l'état sauvage jusqu'au jour où un groupe d'elfe arriva en ce lieu plus que fertile.

Une grande prêtresse faisait parti de ce groupe. Elle était la 7ième Gardienne d'Armélia depuis l'apparition de la relique sacré et elle comme ses prédécesseurs commençait à être las de traîner ce fardeau depuis si longtemps. Elle en était consciente puisqu'elle était lié aux souvenirs de ceux-ci depuis qu'elle avait accomplit le rituel liant son destin à la Larme d'Armélia. Comme ses prédécesseurs, elle connu la tristesse éternelle et elle ne souhaitait pour rien au monde offrir ce lourd fardeau à un autre. 

Elle parcouru longtemps les terres sans nom, cherchant une possibilité d'échappatoire tout en évitant d'être découverte lorsqu'elle et son petit groupe découvrirent la péninsule. Jamais elle n'aurait cru trouver un endroit si magnifique et si fertile et ce bien qu'il n'y avait que peu de flore et que la faune était pratiquement inexistante également.

Découvrant ce splendide endroit, elle s'attarda toutefois à un arbre fruitier qu'elle n'avait encore jamais vu auparavant. Un arbre qu'elle baptisa Tollëmìrë, Un arbre mesurant dans les 6 mètres de haut et ressemblant à un assortiment de joyaux avec ses fleurs à cinq pétales empruntant des teintes blanches, roses, voire même rouges qui ne laissent place qu'à peu de feuillage.

Le groupe resta quelques temps dans ce lieu de paix et de plénitude, étudiant la région, découvrant de nouvelles espèces de plantes et d'arbres. Toutefois, l'attention de la gardienne était porté presque entièrement sur le Tollëmìrë. Celui-ci offrant de magnifique petit fruit rouge vif lorsque arrivé à maturité.

Elle avait déjà découvert que le feuillage offrait de très bonne propriétés cicatrisante, elle étudia alors le fruit. Son goût acidulé et sa chair très juteuse de couleur rouge, enchanta les papilles de la prêtresse, rajouté à cela plusieurs propriétés médicinales qu'elle découvrit en étudiant de manière plus approfondi le fruit en question. Ce dernier élément déclencha en elle une suite d'idée et de possibilité.

Elle utilisa la faveur de la nuit pour ensevelir son fardeau sous l'arbre alors que ses camarades dormaient pour ensuite aux petites heures du matin, discuter longuement avec ceux-ci avant de les laisser là à veiller sur cette Contrée et sans le savoir, sur son fardeau. Elle se dirigeait vers la cité de Soléandre afin de demander l'assistance du Roy.

Près de trois mois passèrent pour faire le trajet, lui laissant la chance de réfléchir à comment lui demander son aide.


La rencontre eu lieu à huis clos et dura plusieurs heures au terme de laquelle le Roy, sous la demande de la protectrice de la larme d'Armélia, aurait offert cette parcelle de terre aux Sylphes de Lune de la cité afin de tout mettre en œuvre pour cacher l'existence de cet artefact. Cette dernière resta auprès des Norsalliens lors de la fondation de la colonie, faisant d'elle la première Prêtresse des lieux.

Cette rencontre resta secrète, seul le Roy, la protectrice ainsi que le souverain du peuple choisi étaient au courant de la véritable raison de cet exode massif vers l'extrême Sud-Est des terres sans nom.

Plusieurs milliers d'années passèrent depuis leur arriver dans la péninsule. L'Arbre était devenu énorme comparativement aux premiers jours, devenant assez gros pour que la cité soit érigé sur les racines de celui-ci. Afin de garder l'existence de son fardeau caché, elle avait fais naître dans l'esprit des Norsalliens la croyance que l'Arbre avait été béni par Armélia elle-même et ce subterfuge fonctionna longtemps.

La malédiction de l'Oubli fut le résultat de la découverte de la vérité par quelques anciens, une malédiction créer afin de protéger l’artefact.

Durant tout ce temps, même l'origine des Norsalliens fini par ne devenir qu'une légende, seuls les anciens toujours en vie connaissait la vérité au sujet de celle-ci, toutefois, ils étaient considéré par tous comme des fous. Après tout, des millénaires d'isolement donnait raison aux plus jeunes, puisqu'ils n'avaient jamais vu personne d'autres que les leurs.

Voilà environ un peu moins de deux siècles, l'avènement d'un nouveau souverain en Norsallia, le passage d'un Traqueur durant quelques années suivi de son départ avec la fille aînée de la famille Leïlindel et l'abolition de la loi de l'isolement offrit enfin la liberté aux Norsalliens de sortir de la péninsule. Ils découvrirent peu à peu de nouvelles civilisations et ceux-ci après avoir obtenu l'apport militaire des Templiers d'Armélia et des prêtresses guérisseuses contre un ennemi féroce, décidèrent de se rallier à la bannière Norsallienne. L'union de ses nations engendra une expansion du territoire Norsallien jusqu'à sa superficie que l'ont connais désormais. Bien que chaque civilisation avait déjà sa propre bannière, il fut décidé lors du premier Concile des Nations que cet Oligarchie récemment constitué, se rallierait tous derrière une nouvelle bannière.

L'oligarchie Sacré de Dehb venait ainsi d'être fondé.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fondation de Dehb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ONU part de l’Universite de la Fondation Aristide
» Les Clefs de l’Université de la Fondation Aristide pour La Démocratie (UNIFAD) s
» L'UNIVERSITÉ DE LA FONDATION ARISTIDE SE REPREND PEU À PEU
» LNH: 4 finalistes au trophée Fondation
» Fondation Arda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde sans nom :: Les terres du Sud :: L'Oligarchie Sacrée de Dehb-
Sauter vers: