AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 23 Fév - 8:18

La marque du chaos. Le seigneur en avait entendu des rumeurs, l'avait étudié mais en définitive avait trouvé ce "dispositif" arriéré. Cette marque était une suite de sortilèges complexes et multiples apposés par Ariok lui-même. D'autres rumeurs certifiaient que c’était un rituel du Chaos...

Sharnforoth s'en fichait. Et pour cause, puisque la marque avait bien des failles, comme le Roi l'avait démontré.
Il analysa les dires de Trakar.

-Ce serait donc une sorte de salle sur demande? Une chambre personnelle sans espace-temps défini?Pourtant quand un portail est utilisé, il laisse des traces... Il y a un passage... On ne va pas d'un point à l'autre en claquant des doigts...

Le seigneur fit une pause.

-Barradrine ne veut donc point coopérer? Son retour en Soleandre n'est plus un secret... pas plus que le désir de vengeance des matrones... A moins bien sur que vous n’avait pas pensé à le contacter...

Il reste cependant des zones d'ombres... Quel est l’état du Roi que vous mentionnez? Qui a eu assez de forces pour le défier et donc le tuer visiblement?Qu'est-ce qui est à l’intérieur du corps du Roi? Les Matrones, que préparent-elles?
Le Cartal étant en guerre civile, c'est l'occasion parfaite...


Dernière édition par Morgan le Jeu 23 Fév - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 23 Fév - 11:42

La marque, ce n'était pas réellement une suite de sortilèges complexe, mais plus un fouillis d'essence de l'entropie entremêlé et avec une conscience primaire. Toujours plus de questions, c'était bien de poser des questions, mais les meilleurs ne posaient que les bonnes questions. Sharnforoth malheureusement ne semblait pas faire partie des meilleurs.

La première chose qui étonna Trakar fut d'entendre où se trouvait le mort-vivant. La demi-liche c'était donc trouvé un nouveau sujet d'étude, s'il était en Soléandre ce n'était que sur les rumeurs de la pierre de fondation s'y trouvant et pour étudier le portail magique de la cité. Il souri, si les gens de la cité connaissaient son existence et l'acceptaient, il n'imaginait pas les malheurs qu'il finirait par y apporter tôt ou tard.


-Barradrine, porte notre nom, mais ne fait plus réellement partie de la famille. Croyez-moi quand je vous dis qu'il n'est pas dans sa nature d'aider qui que ce soit et si vous pensez pouvoir lui ordonner un quelconque ordre qu'il ne désire pas faire...

Le maître des ombres n'avait certainement pas besoin de décrire en détaille les multiples punitions ou morts atroces que ferait subir le nouveau archimage de la tour à ceux qui auraient cette arrogance.

-Effectivement, la salle secrète pourrait être sur demande ce qui expliquerait nos échecs. Malheureusement les traces d'un quelconque passage ouvert sont inexistantes, enfin non, ils existent sans nul doute, mais elles sont dissimulées.

Chercher quelques émanations ou résidus d'émanations dans tout le palais était équivalent à vouloir trouver un trèfle à 4 feuilles dans un champ de trèfle.

-La seule chose qui confirme réellement la théorie c'est que nous avons trouvé la magie résiduelle qu'a utilisé le roi pour se téléporter, sans en trouver l'arrivée... il doit y avoir quelques mécanismes dans la pièce récupérant l'énergie résiduelle ou empêchant celle-ci de s'en échapper...Pour les matrones, sachez que c'est pour cela que les forteresses souterraines n'ont pas envoyez de renforts dans la capital, si les matrones veulent en profiter et agir avec une quelconque force de frappe elles devront quand même devoir abattre les forteresses, elles sont le cadet de nos soucis pour le moment.

Trakar fit une petite pause, les autres questions de Sharnforoth étaient plus superficielles et lui faisaient perdre du temps, il n'avait pas besoin de savoir cela.

-Celui qui à défié le roi est sans nul doute le nouveau champion du chaos, mais il ne l'a pas défié, il n'a servi que d'intermédiaire pour appliquer la punition du dieu, c'est le dieu qui a puni. L'état d'Elric, je ne saurais le dire précisément, très mal cela est certain, la douleur est physique sans pour autant pouvoir être guéri, mais les conséquences de sa mutilation les plus terribles sont certainement sur son esprit.

C'était là quelque chose de terrible, les effets de la magie sur l’esprit étaient variés et souvent imprévisibles, certaines déclenchaient de la folie permanente ou passagère telle que de la schizophrénie, dédoublement de la personnalité ou encore de la paranoïa.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 23 Fév - 13:37

Aucune question superficielle car toutes donnaient une information des plus capitales à Sharnforoth.C’était bien pour cette raison que les Sidhes comptaient parmi les créatures les plus violentes et retors de la planète.
Ils utilisaient les données récoltées comme source de pouvoir et de pression, mais s'en servaient avant tout comme base de machinations multiples.

Le seigneur resta immobile cherchant quelque chose dans les réponses. Il lisait entre les lignes et interprétait les émotions corporelles, chose inutile puisque Trakar n'en laissait paraître aucune apparemment.

En répondant sur les matrones, Trakar venait de donner à Sharnforoth un plan de bataille, une évaluation du temps restant avant que ces femmes ordonnent l'attaque sur le Caltar mais surtout il révélait qu'elles n’étaient pas l'ennemi numéro un.

Mentionner un champion du chaos appliquant des punitions au nom d'une entité de pouvoir supérieur, était révélateur de la place qu'accordait Trakar à un dieu. Il disait donc aussi qui était l'ennemi.

Sharnforoth accorda beaucoup d'importance sur le diagnostic à propos du Roi. Car il apprenait en un rien de temps les décisions qu'il devrait prendre quand il serait face à l'elfe.

Le seigneur fixa intensément Trakar.

-Vous n'avez pas répondu. Quel a été le prix de l’immortalité de votre Roi?Qu'est-ce qui est exactement à l’intérieur de son corps?

Un Sidhes ne pose pas de questions superficielles. Une règle à observer pour quiconque veut leur survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 24 Fév - 2:13

Les fouineurs, voilà comment les gens dans la rue auraient appelé les gens comme Sharnforoth. Il posait trop de questions tout simplement. Il attirait l'attention. Il cherchait le roi et pourtant au lieu d'aller à l'essentiel, il demandait de multiples informations. C'était là source d'interrogation et si le sidhe analysait les réponses, Trakar lui analysait les questions.

Les informations que donnait l'homme à Trakars le laissaient perplexe. Le sidhe portait un grand intérêt au roi. Il connaissait l'existence de Barradrine, il savait où il se trouvait et il connaissait son lien de parenté avec eux et il parlait de tout ceci comme si ce n'était plus un secret...par contre, celui-ci ne semblait pas être conscient de l'existence du cercle des Althaniars. Son intérêt pour les matrones à leurs frontières, alors que pour l’instant elles n'avaient pas bougé....
Il devrait parler avec Baras pour avoir un meilleur portrait. Bien sûr cette petite réflexion lui avait fait oublier de répondre à la question. Il s'empressa alors de répondre à son interlocuteur.

-Ha oui, l'immortalité, vous savez que les drows l'ont déjà, et ce à la naissance? Si vous parlez d'immortalité dans le sens d'indestructible, personne ne l'est. Pour ce qui est du prix vous pourriez le voir ainsi, la perte de son être tel qu'il le connaissait. Il a surtout gagné en puissance et en « facultés diverses »

Trakar se faisait de plus en plus vague, il était évident qu'il en cachait le plus possible ou alors il faisait exprès de rester flou dans ses explications pour voir jusqu'où s'étendait les connaissances de celui qui l'écoutait. Jusqu'à présent, il avait très bien compris toutes ses explications...

-Depuis le temps, il n'y a certainement plus aucun monstre, démon, ombre, cauchemar ou je ne sais quoi dans son corps. Oui, dans sa folie le roi n'a jamais voulu nous divulguer véritablement ce qu'il faisait entrer. Si cela vous chante une fois retrouver poser lui la question.

Était-ce là un odieux mensonge? Certainement, depuis le temps Trakar avait dû se faire une idée assez précise de la chose, mais le Sidhe semblait avoir voulut creuser top loin, peut-être dans des secrets de familles.

-Vous savez qu'il est contre nature d'avoir deux essences ou esprits dans le même corps? L'une prend nécessairement l'ascendant sur l'autre qui finit par disparaître ou se faire assimiler, au mieux le vaincu se fait expulser du corps. C'est généralement ce qui arrive en cas de possession, mais là le cas est différent, car les deux êtres étaient volontaires. Vous devez sans doute savoir ce qui arrive dans ce cas là tout aussi bien que moi.

Il semblait assez évident que Trakar ne donnerait plus beaucoup d'informations à Sharnforoth. Celui-ci en savait largement assez.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 25 Fév - 18:07

Sharnforoth marqua d'un silence la déclaration de Trakar. Ce pantin ne servirait plus à grand chose. S'en était même à se demander si le laisser en vie ne mettrait pas Elric en danger de mort.

Le seigneur ignora finalement cette impression pour se concentrer sur la mission.

-Il me faut une salle plongée dans les ténèbres les plus purs... Je pourrais ainsi entrer en contact avec le Roi...
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mar 28 Fév - 13:23

Traka ne savait pas ce que voulait faire le Sidhe, sûrement un quelconque rituel. Il aurait pu le conseiller ou poser diverses questions sur ce qu'il voulait faire, mais il ne fit rien de tout cela. Certains maîtres des ombres s'agitaient. Il était bientôt l'heure de passer à l'action, les 4 étaient en positions.

-Prenez une des diverses pièces du donjon, n'importe lequel suffira à ce simple besoin,Darkynt peut facilement vous y conduire.

Il fit apparaître un livre dans ses mains et le tendit à Darkynt qui s'avança pour le prendre sans même poser une question. Le sorcier se retourna de nouveau vers le Sidhe pour lui fournir une légère explication.

-Si vos plans ne fonctionnent pas comme prévu, ceci pourrait vous aider.

Le chef des sorciers se retourna alors vers les siens.

-Veuillez m'excuser, mais j'ai des préparatifs à terminer.

L'entretien était donc réellement clos. Le sidhe n'avait donc plus rien à faire ici. Ce qui l'énervait c'était de ne pas savoir de combien de temps il disposait. Certes Trakar avait été calme et patient, donc cela laissait à croire que la situation n'était pas urgente pour la cité...pour l'instant, mais qu'en était-il du roi?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mer 29 Fév - 10:22

Les ténèbres sont par définition une combinaison de terminaisons nerveuses. Des tissus nourris par les souffrances, les peurs, la cruauté et la perversité des espèces de la Création. Une sorte de courant anime cette dimension peu engageante, sorte de portail entre deux mondes: la Planète et l'Enfer.

Ce courant nébuleux, cette façon d’appréhender l'espace-temps de l'ombre, était le point fort des Sidhes. Les siècles de recherches via des expérimentations approfondies leur procurait des techniques pour maitriser cet amas de noirceur.

Dans la salle sélectionnée par Darkynt, les deux créatures entrèrent. Sharnforoth l'observa quelques minutes puis fit signe à l'elfe de déposer le livre au centre de la pièce.

Puis sans un geste mais bien sous l'impulsion du seigneur, les flammes des torches flambèrent de plus belle et versèrent des traînées de flammes en un pentagramme complexe et majestueux: un cercle de Salomon.
Une fois le tracé terminé, les flammes s’incrustèrent dans les dalles de pierre, donnant une teinte scintillante rouge-dorée au pentagramme.

Les ténèbres environnant se trouvèrent enfermés à l’intérieur du cercle.Puis Sharnforoth sortit quelque chose de sous sa cape. Darkynt put reconnaître une des chevalières d'Elric.
Le seigneur la déposa au centre même du cercle et fit signe à l'elfe de s'approcher.
-Trouvons le Roi.

Les deux hommes furent aspirés dans une sorte de vortex nébuleux. Sharnforoth modelait la noirceur et grâce à la chevalière suivait une sorte de trace, un "guide" menant jusqu'au Roi.

Seuls les esprits voyageaient, les corps de Sharnforoth et Darkynt restaient dans la pièce. Ce qui en cas de problème, leur permettrait de retourner facilement dans la dimension de la Planète.

Les Sidhes pliaient les Ténèbres à leur volonté. Ils ne se laissaient pas guider par l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 8 Mar - 16:44

Le sort était simple pour un homme comme lui. Tout allait bien, il voyageait guidé par la chevalière. Alors que le seigneur se sentait arriver à destination il pu sentir une déviance. Soudainement il perdit la trace de la chevalière, durant une fraction de seconde il flotta dans le vide, puis la présence de la chevalière se fit sentir ailleurs et ils furent alors aspirés et conduit vers elles.

Sharnforoth et Darkynt se retrouvèrent bien loin de leur destination de départ. Ils percutèrent un sol bien solide. Le premier des deux à comprendre où ils étaient fut Darkynt. Il ne s'était jamais rendu en ce lieu de lui-même, mais il en avait déjà attendu parler.

Devant ses yeux se portaient un paysage des plus étranges. Déjà, il se trouvait sur de l'eau parsemé de vague et pourtant cette eau était aussi solide que le sol. Des plantes poussaient par-ci par là. Certaines même semblaient être de pierre. Le ciel était rempli de nuages aux formes variantes et semblaient être constitués des 4 éléments. Le spectacle ressemblait à une perpétuelle bataille pour la domination du ciel. Les montagnes étaient différentes tant par leur forme que par ses composantes : de bois, de boue, d'eau etc. Quelque fois une montagne disparaissait ou une autre apparaissait ailleurs par le sol ou par le ciel.

Fort heureusement, il semblait être seul ici avec l'homme. Ceci pourrait vite changer, ici les gens comme les bêtes étaient nomades. La nature était trop capricieuse pour permettre d'y établir des villes. Certains racontaient que des êtres établissaient divers campement sur le dos des montagnes attendant de changer de lieux quand celles-ci changeaient de places.

Darkynt n'était pas sorcier, il ne comprenait pas comment il était arrivé ici. Il n'était pas supposé être ici, ce n'était pas le lieu dont avait parlé Trakar, il se retourna alors vers le Sidhe d'un visage interrogateur attendant une explication.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mar 13 Mar - 19:29

Un endroit chaotique... C’était l'impression que laissait l'espace. Un changement constant, une instabilité. Sharnforoth observa les lieux, ignorant sciemment Darkynt et ses interrogations silencieuses.

-La chevalière nous a mené ici. Une partie du Roi doit reposer en ces lieux... Avez-vous une idée de l'endroit?Une suggestion peut-être sur la marche à suivre?
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 15 Mar - 1:24

Darkynt regarda l'homme silencieux. Il était aussi pris au dépourvu. Le mieux serait de retourner chez lui le plus vite possible. Enfin, il répondit à l'homme du mieux qu'il lui était possible.

-Je ne sais pas. Par contre si nous supposons que votre sort n'a pas échoué, qu'il était le moindrement précis et qu'une partie du roi se trouve ici. Alors, nous devrions nous trouver proche de l'endroit où ce trouve cette partie du roi. Pourquoi ne pas explorer les lieux avec prudence ?

Darkynt se demandait bien si ce malheureux n'avait tout simplement pas manqué son sort. Trakar n'avait jamais parlé du chaos, mais de ténèbres... Par contre, il se pouvait bel et bien qu'une partie du roi était là. Raibadra, si c'était lui le nouveau champion du chaos, avait peut-être prit quelque chose à Elric, un objet un morceau de son corps, comme trophée à exhibé. Cela était plausible, mais l'idée de devoir affronter ce chaotique dans son territoire entouré de fidèles ne l'enchantait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 17 Mar - 8:59

Fixant l'horizon, le seigneur ressassait ses pensées. Il étudiait les possibilités. Puis son regard observa longuement la chevalière à ses pieds. D'un geste nonchalant, il la fit venir dans le creux de sa main. Non le sortilège avait fonctionné. Il en était sûr maintenant.

-Nous allons donc explorer ces lieux dit-il t'un ton placide.

Sharnforoth avança n'attendant pas Darkynt. Il prononça quelques mots et la chevalière s’éleva à mi-taille du Seigneur guidant le duo vers ce qui autrefois avait appartenu au Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 24 Mar - 14:40

Sharnforoth avançait prudemment qui savait quelle surprise pouvait surgir d'un tel endroit. Heureusement, il semblait avoir atterri dans un endroit calme . Malheureusement, la situation ne tarda pas à changer. Un gigantesque arbre d'os...au feuillage poilu commença à surgir de ce qui leur servait de sol. Le sidhe et le drow furent emportés avec l'arbre malgré tout leur effort. Étrangement juste au-dessus d'eux ce trouvait un mur de terre et la chevalière du roi semblait indiqué qu'il fallait aller par là. Darkynt fut le premier à se lancer prudemment dans les airs en lévitant.

Aussi étrange que cela pût paraître, il traversa le mur comme s'il était d'eau et quand il eu finit de le traverser celui-ci était recouvert de terre liquide. Le sidhe juste derrière lui était tout aussi mouillé? Sans réellement se poser de question, il continua d'avancer. Le paysage était étrange: des animaux difformes passaient par-ci par la, les arbres semblaient être de roches et d'autres de feux, certains animaux mangeaient du feu! Le sol lui était fait de roche.

Les deux compagnons continuèrent leur chemin en prenant soin d'éviter les créatures qui passaient par là. Plus ils avançaient, plus il y avait de petites montagnes et d'îles flottantes. La chevalière les mena assez tôt auprès d'une grande montagne! Au centre de celles-ci se trouvait une tour, construite à même la montagne.

La chevalière les mena droit à cette montagne. Celle-ci était grouillante de vie. D'immenses chaotiques gardaient les entrées. Tout autour de la tour, des prêcheurs semblaient organiser les rangs d'une immense armée. C'était surement là que le champion du chaos organisait ses opérations et cette immense armée devait surement servir à l'invasion du Cartal.


Maintenant il devait non seulement suivre la chevalière, mais trouver un moyen d'arrêter cette armée.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 5 Avr - 11:00

Le seigneur avait la mine sinistre bien que en apparence il n'y avait guère de différence avec la vie de tous les jours. Il fixait intensément la masse grouillante de vie et en soit, chaotique. La brise fine, transportant parfois l'odeur de cendres berçaient les narines. Sharnforoth s'en accommodait sans montrer la moindre contrariété.
Il évaluait silencieusement son partenaire, Darkynt. Quelle utilité pouvait-il avoir vraiment? C'était la grande question.

La tour se dressant à l'horizon, sombre et inaccessible d'apparence.

-Il va nous falloir passer par en dessous pour mieux monter. Trouver des sortes d'égoûts. Un mot peut-être sur les faits actuels, elfe noir?
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur d'histoire
Vieux raconteur
avatar

Masculin Date d'inscription : 14/02/2012
Messages : 7

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 9 Avr - 1:14

La situation était tendue au Cartal, les armées de la cité auraient perdu le contrôle du palais si les quatre n'avaient pas été là, mais ils étaient bien invoqués. Peu importe l'ennemi, ils le tuaient. Ils semaient la mort tout autour d'eux. Le premier sur son grand cheval menait une armée de puissants guerriers : Bersekers, chevalier noir, danseur fantôme, cavalerie nécromante et vicissiteur. Ensemble, ils apportaient la mort à grands coups d'armes.

Le deuxième était suivi de la légion noire. Il affaiblissait les corps avec sa magie et détruisait toutes sources de nourriture par de petits raides. Le troisième était accompagné par les archers, arbalétriers et nécromanciens. Ils apportaient la maladie par des malédictions et des poisons.

Le quatrième était le plus redoutable. Il menait les armées mort-vivantes aux combats. La célèbre légion blanche l'accompagnait tout comme certaines des troupes « spéciales ». La liche Baras elle-même se trouvait sous l'aura du quatrième invoqué. Derrière eux, tous les morts se relevaient pour grossir leur rangs et rien ne semblait arrêter les quatre puissances.

La victoire semblait presque trop facile. C'était malheureusement le cas, Raïbadra rassemblait une immense armée dans l'autre monde. Il créait des alliances avec d'autres seigneurs, il promettait de grandes choses, car tous n'étaient pas comme lui. Certains avait cure du Cartal ou du monde sans nom. De tous les plus proches seigneurs chaotiques qu'Elric avait connus, il ne restait que Raïbadra. Siltrinibeldros était mort après avoir traversé le portail au temple de Karakas et Mynthrisla avait été tué par Raïbadra. La situation actuel n'était dû qu'à la haine qu'avait le nouveau champion envers Elric et sa famille, mais cela, les Cartaliens ne le savait pas.

Le champion d'Ariok avait empêché les prêcheurs d'envoyer les plus puissants marqués et chaotiques. Une bête acculée au mur serait trop dur à abattre. Il voulait que Baras avance, il voulait les éloigner de leurs plus puissantes défenses, plus l'armée en serait loin, plus grande serait les pertes quand il frapperait. L'Arrogance des drows à se croire supérieurs à tous amènerait leur défaite. Ils avaient passé de la défense à l'attaque trop rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 9 Avr - 2:46

Sharnforoth était un homme fort intelligent. Il comprenait l'urgence de la situation et voulait agir promptement. Darkynt était un bon guide, bien que normalement il aurait été plus utile là où se trouvait Elric...Heureusement, il connaissait bien des choses sur ce monde. Son maître lui avait tout appris.

-Avant tout vous devez savoir que la magie ici ne fonctionne pas de la même manière que dans notre monde, n'étant pas prêcheurs, nous ne pouvons pas utiliser sa magie et la nôtre ne fonctionne pas. Mais, il y a un moyen de faire fonctionner notre magie...

Le drow fit une pause durant deux secondes, il s'apprêtait à donner un cours sur le fonctionnement de la magie. Comment les êtres vivants entraient en contact avec l'énergie magique, la toile de magie et interagissaient avec cette énergie. Le seigneur Sidhe connaissait tout ça ! Il allait faire simple.

-Le seul moyen de faire fonctionner notre magie est de puiser dans notre propre énergie.

C'était là un processus fort dangereux. Les sorts les plus complexes du Sidhe et de Darkynt étaient hors de leurs portés, lancer des sorts trop puissants les videraient de toutes énergies et ceci causerait à coup sur leur perte. Le drow était perplexe. Quelle utilité le Sidhe aurait dans cette aventure ? Il aurait été seul qu'il serait déjà dans la forteresse. Pour l'instant il devait expliquer certaines choses que l'homme n'avait pas envisagées.

-Malheureusement votre proposition ne tient pas, enfin oui, mais ce n'est pas aussi simple que cela. Mon maître m'a expliqué certaines choses sur ce monde. Ce bâtiment n'a pas lieu d'être. Il est stable en apparence et ne semble pas entraîner dans le mouvement chaotique de ce plan. Ceci est l'oeuvre des prêcheurs. Le chaos est une source autant créatrice que destructrice. Ils ont créé cette tour.

Par contre, l'esprit d'un être chaotique ne fonctionne pas comme le nôtre. Je ne peux vous garantir qu'entrer par le bas vous fera arriver en bas de la tour ou qu'il y a des égouts et si oui, que les liquides de se monde suivent les mêmes lois que dans le nôtre... Ainsi, entrer dans une suite de portes situées à notre gauche ne nous mènera peut-être pas à l'extrémité du château, certaines choses comme des escaliers pourraient changer de places ou se retrouver à l'envers. Il se peut même qu'il n'y est aucune gravité à l'intérieur ! Tout dépend de la volonté des prêcheurs. En quelques sortes cette tour n'est que de la pâte à modelé qu'ils façonnent à volonté.

Darkynt s'arrêta. L'elfe noir vit très bien dans l'expression du visage du Sidhe qu'il avait totalement compris ce que sous-entendait le drow.

-Oui, si nous sommes repérés il nous sera presque impossible de s'enfuir de cet endroit. Ils pourront nous mener par le bout des doigts où ils voudront...

Ainsi donc, il nous faut se rendre dans un endroit que nous ne connaissons, entrer dans un bâtiment construit par l'esprit tordu des prêcheurs et qui échappe à toute logique, trouver notre chemin et... et faire quoi déjà ? Trouver une babiole appartenant au roi et peut-être tuer celui qui a voulu se débarrasser de mon maître ! C'est fort simple n'est-ce pas ? Pour pimenter les choses nous devons éviter de surcroît de nous faire repérer et l'endroit grouillera de chaotiques et de prêcheurs surement !

Le drow avait prononcé ses paroles avec un grand sourire et avec une petite dose d'ironie et de cynisme. C'était sa plus dangereuse mission à vie surement, cette tâche lui semblait presque impossible à réaliser.

Fort heureusement, il était taillé pour cette tâche, Elric l'avait formé. Il savait devenir une ombre parmi les ombres, voir même invisible. Il se déplaçait avec silence et assourdissait tout bruit qu'il pouvait faire. Il pouvait créer des illusions grâce à ses pouvoirs d'ombres, lancer des fléchettes empoisonnées et tuer avec silence. Ses pouvoirs lui permettaient même de passer les protections ou détections magiques communes. Il était de surcroît souple et agile, c'était nécessaire pour sa profession.
Il expliqua tout ceci au Sidhe et lui proposa de s'avancer comme l'éclaireur. Non seulement, car il était plus discret, mais s'il se faisait repérer il aurait plus de chance que le Sidhe de pouvoir échapper à ses poursuivants.

Qu'allait répondre Sharnforoth ? Ce puissant seigneur allait-il piler sur son orgueil ou au contraire refuser une telle offre ?



Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 9 Avr - 11:42

Le seigneur évalua le paysage d'un oeil critique. Le plan du Chaos avait certains problèmes venant de sa nature. Etant par définition instable, il y avait des brèches où les ténèbres pouvaient s'introduire tel un serpent vicieux et mortel. C'était là-dessus que misait Sharnforoth, et un de ces serpents étaient sans nul doute Darkynt lui-même. Il l'avait compris après l'exposé de l'elfe.

Et si la magie du Sidhes se trouvait limitée, il lui restait la ruse et la fourberie. Il sortit une petite fiole qui contenait une sorte de parasite d'apparence insecte. D'un mouvement de doigt il dégagea les feuilles qui recouvraient le corps d'un prêcheur assommé. Il ouvrit son tube et introduisit le parasite sous la peau.

Sans répondre à l'elfe, il fit apparaître une glyphe sur le dos de la main pâle.

-Ce prêcheur vous servira d'yeux à l'intérieur de la tour. Une simple marionnette sous vos ordres. Il a au moins l'avantage d'avoir l'apparence de vos prêcheurs. Si vous touchez le glyphe vous pourrez vous introduire dans son esprit et voir ce qu'il voit. Ceci ne vous coûtera rien, excepté le fait que le parasite puise dans l'énergie vitale de son hôte pour vous donner ces visions.

L'utilisation de la magie de Sharnforoth lui coûta quelques méandres de son énergie car il transféra une partie du fardeau sur la plante se situant au cheville de Darkynt. Celle-ci partit en poussière.

-Vous avez une heure pour me trouver un chemin approprié dans la Tour et au mieux localiser l'objet de notre visite...
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mar 10 Avr - 15:31

Darkynt était surpris par l'initiative du Sidhe, mais l'idée semblait bonne. Le jeune drow utilisa donc sa marionnette pour explorer les lieux. Il commença par chercher une entrée toute proche de l'endroit où ils se trouvaient. Il fit éviter à sa marionnette quelques individus étranges, dont un prêcheur. Il ne savait pas si ce corps pouvait parler ou si les autres êtres vivants ici parlaient le même langage.

Fort heureusement, personne ne fit cas de sa marionnette, l'armée était immense, mais peu ordonnée. Il n'y avait aucun réel rang, ni aucun grade réel. Il y avait les prêcheurs qui dirigeaient et les autres qui essayaient vainement de se mettre en rang sans causer de bagarres ou de conflits.

Plusieurs entrées s'offraient à lui, mais tous semblaient gardés et trop de créatures y circulaient. Ce corps articulé aurait passé, mais il faudrait plus tard que lui et Sharnforoth puissent passer par le même chemin. Heureusement, quelques entrées n'étaient pas gardées. Les gardes ne surveillaient que les endroits fréquemment utilisés pour éviter tout débordement ou bagarre proche de la tour. Aucune personne n'avait des raisons de douter que des intrus voulaient s'introduire dans la tour. C'était par pur hasard que Darkynt et l'homme se trouvaient ici.


Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 7 Mai - 23:58

Darkynt ne comprenait plus rien. Il s’était perdu dans la forteresse au bout de 15 minutes pour se retrouver 15 minutes plus tard à son point de départ. Cette architecture n'avait aucun sens. Des escaliers qui vous amenaient à vous promener la tête en bas, des portes qui vous ramenaient à une des anciennes pièces déjà traverser. Un escalier descendant qui vous ramenait plus haut. Il n'avait pas le choix, il recommença tout à partir de zéro, cette fois-ci il put reconnaître quelques endroits. L'elfe avait l'impression de tourner en rond, c'était agaçant. Puis, il se retrouva sur une terrasse, il s’apprêta à refranchir la porte qui l'avait mené ici quand soudainement, il put voir au pied de la tour un petit camp.

Ceci devait être un camp un peu éloigné des autres, il n'y avait là rien de bien spécial. Par contre, il y avait un nombre important de va-et-vient... Heureusement, en pleine réflexion se demandant pourquoi il ne rencontrait pas âme qui vive quand son regard croisa celui d'une silhouette vaguement familière...celle de ...de Raibadra lui-même! Ces chaotiques étaient véritablement étranges, ils avaient en leurs possessions une forteresse, mais leurs chefs s'installaient à la base de celle-ci.

Darkynt revint à lui dans son véritable corps et se retourna vers l'homme qui attendait à ses côtés.


-J’ai repéré Raibadra dans un camp, il n'est même pas dans la forteresse, mais au pied de celle-ci, en fait ce bâtiment semble...vide c'est à n'y rien comprendre. Je propose que nous fassions le tour de la forteresse et que nous nous approchions du camp?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 12 Mai - 9:58

Le vent agitait de ses fantasmes le tissu des tentes du camp des Chaotiques. Dissimulés dans un buisson aux couleurs étranges, le seigneur et l'elfe noir scrutait la masse grouillante de vie.
Sharnforoth ne disait pas un mot, son silence évoquant assez son activité à scruter ses ennemis, étudiant leurs points faibles et forts.

-Il nous faut nous infiltrer promptement déclara-t-il dans un murmure.

Le Sidhes mit des vêtements de prêcheurs et balança des semblables à l'assassin.Le duo se mêla aux quelques troupes du campement. Le pas sûr et inébranlable, le seigneur s'avança jusqu'à la tente du chef Raibadra. Là un peu en retrait , il tenta de localiser le morceau qui avait appartenu au Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mer 16 Mai - 23:58

Le seigneur Sidhe avait réussi à prendre des...uniformes chaotiques assez facilement à deux stupides créatures. Ne pensant pas deux secondes à son aspect racial qui trahissait sa non-appartenance à ce monde il s'infiltra rapidement dans le camp. L'elfe noir s’élança à la suite du Sidhe pour l'arrêter. Lorsque Darkynt l'eut rattrapé il le stoppa par le bras lui faisant signe de se diriger vers un endroit plus reclus. Là il s'enveloppa d'ombre avec Darkynt et lorsque la noirceur se dissipa les deux individus ressemblaient à de parfaits chaotiques: difformes et laid. Le sidhe avait une troisième oie au centre de son front. Sa bouche semblait se situer sur le coté une des ses jambes semblait faire deux fois la taille de l'autre. Quant au drow il ressemblait trait pour trait à un vautour marchand sur deux battes et muni de paires de bras.

L’illusion ne durerait pas longtemps, car elle consommait de l'énergie à Darkynt. Il ne fallait pas tarder, mais en matière de pistage Le sidhe semblait être un roi. Il les amena lui et son ami au cœur du joli campement derrière une tante d'un tissu visqueux et vert. Darkynt s’infiltra par l'arrière de celle-ci prenant soin de s'assurer que l’abri soit vide. Le drow fit signe à Sharnforoth d'entrer durant qu'il surveillait l'entrer.

L'intérieur de la tante était vaste, des écritures étranges s'étalaient sur un parchemin noir, une carte du Cartal était dessinée avec des points rouge noir et violet. Les rouges semblaient désigner les forces chaotiques, les noirs l'armée et violet les renforts chaotiques.... Toute les forces chaotiques et leur position étaient clairement indiquées... Il était clair que le noir dépassait en nombre les rouges, mais les renforts violets qui arrivaient risquaient fort de changer cela. Outre ceci la pièce était composée de cran, de bannière aux diverses tribus du chaos, de petits coffres et d'un plus grand. Les deux petits ne semblaient comporter rien d’intéressant, ce que le Sidhe cherchait était sûrement dans le gros. Sharnforoth entrouvrit le coffre et fut projeté en arrière par une affreuse petite créature rouge ressemblant à un gobelin-grenouille. Celui-ci entreouvrit grand la bouche en regardant le sidhe,

-Voleur, voleur....

Drôle de système d'Alerte, mais celui-ci était certainement efficace...
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 18 Mai - 11:36

Le seigneur décrypta chaque signe mais surtout étudia attentivement chaque objet,écriture et parchemin de la tente. Tout cet attirail montrait les plans futurs des chaotiques. Il sortit un parchemin vierge qu'il positionna à côté de son frère. Il disposa ensuite sa main droite au nord-est du papier et fit glisser les doigts e sa main gauche le long , de haut en bas.
Au fur et à mesure du tracé corporel, l'exacte copie du plan de bataille chaotique se dessinait.
Une fois la besogne achevée, il fit disparaître le précieux manuscrit dans sa cape. Il posa quelques secondes son bras sur la table accusant le coût d'énergie requis pour cette manœuvre.Une fois la fatigue passagère disparue, il commença à chercher ce qu'il était venu chercher en premier lieu. Guidé par la belle chevalière il s'avança vers ce qui semblait le plus gros coffre du mobilier de la tente.

Un instant silencieux, Sharnforoth s'arrêta, un perturbation dans le nexus magique, dans la toile elle-même, attira son attention. L'invasion avait commencé. Un mince sourire étira ses lèvres.
La première des faiblesses du Chaos était son indéniable instabilité récurrente, rendant les chaotiques et leur misérable idole impromptus à toute défenses solides digne de ce nom.
Les Ténèbres tels des serpents vicieux et mortels commençaient à s'insinuer dans le plan, cherchant les failles mouvantes, les rainures sur le point de se déchirer afin de s'abreuver de ce moment fatidique, créant par définition une mise en danger du plan chaotique car celui-ci ne pouvait plus recourir à sa mouvance perpétuelle, source de sa vie. Le plan des Ténèbres ne pourrait éternellement s'introduire. C'était une distraction concoctée par Sharnforoth quand son elfe assassin avait investi de ses pas silencieux la tour. Cela leur donnerait le temps de s'échapper tranquillement une fois leur besogne achevée.

Les éclairs faisant trembler le ciel, le seigneur poursuivit sa route vers le grand coffre, son énergie et celle des adeptes de l'ombre, se régénérant. Il ouvrit grand la malle laissant échapper un gobelin criant des absurdités. Un système anti-intrus? Peut-être...

Sharnforoth le saisit à la gorge et l'envoya s'écraser contre les épées de métal dentelées. Puis il se pencha plus en avant pour mettre la main sur ce qu'il désirait tant...
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 18 Mai - 12:10

Et le seigneur Sidhe mit la main sur un...grimoire d'une taille plus que respectable. Le coffre était vide, il ne pouvait y avoir d'erreur. Pourquoi un livre était-il tant imprégné de l'énergie du roi? Que valait ce livre en réalité pour que le champion du Chaos le prenne? La trouvaille ne faisait qu’accroître les questions du Seigneur Sidhe.

Ce grimoire recelait l'écriture d'Elric et quand le drow atteint la dernière page une nouvelle apparaissait pour qu'il puisse continuer l'écriture. Le livre diviser en chapitre recèle les souvenirs du roi et si par malheur Sharnforoth ouvrait les pages, puis lisait plus de deux lignes il serait aspiré par le chapitre. Ainsi au lieu de lire l'écriture il revivrait le souvenir du roi. C'était là un ouvrage de grande valeur. Les mémoires du drow, chaque moment important et chaque connaissance acquise devaient y être recelés. En cas de doute ou d’oubli de la par de la mémoire d'Elric multi millénaire, il pourrait revivre tel le premier jour ses souvenirs. Ceci expliquait la pourquoi Raibadra l'avait volé, mais aussi pourquoi il avait été conduit ici. Cet objet avait souvent été tenu par Elric, mais surtout un livre recelant une multitude de souvenirs du drow ne pouvait qu'être imprégné de son énergie vitale.

Si Sharnforoth apprenait tout ceci, il serait face à un dilemme, garder le livre pour lui-même ou le rendre à son propriétaire? S'il désirait le garder, alors il devrait se débarrasser de Darkynt ou dissimuler la trouvaille et tromper le drow qui l'attendait dehors... mais peut-être ne l'avait-il pas ouvert et avait-il décidé de prendre directement la fuite suite à l'alarme avant qu'un quelconque garde n'arrive?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 18 Mai - 14:34

Un livre... un grimoire... Il méritait de l'attention. Il lui restait un peu de temps. Le seigneur posa sa main sur l'ouvrage et transféra une partie de son énergie en lui, une sorte d'émanation spirituelle qui arpenterait ces pages même si le sidhe allait rendre l'objet à Darkynt.

Un choc lourd d'un livre sur la poitrine de l'elfe le força à tourner le visage sur Sharnforoth émergeant de la tente.

-C'est tout ce qu'il y avait répondit l'homme en guise d'explication On a vu tout ce que vous vouliez voir? Où nous repartons?
Revenir en haut Aller en bas
Elric
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 03/10/2011
Messages : 31

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 19 Mai - 1:10

Pendant ce temps au Cartal.

L'air tiède, un plancher froid. Ce fut là les premières choses qu'Elric sentit. Sa tête tournait et sa vision l'aveuglait. Par contre, tous ces fâcheux effets s'envolèrent vite. Il savait où il se trouvait. Il avait appris tant de choses. Le drow se releva et quitta la pièce en prenant bien soin de la fermer, il revint à ses appartements par téléportations. Là il s'en alla dans le couloir dans le but de se rendre dans les appartements de Darkynt, mais il ne le trouva pas. Puis, il eut un flashback de Raibadra dans ses appartements, la souffrance et la douleur! C'était normal que Darkynt ne fût pas ici, le royaume était en danger.

Devenant ombre Elric se dirigea vers la sortie. Il ressentait toute l'énergie ambiante, la sombre nécromancie à l’œuvre et les quatre éveillée. La peur, la douleur, la souffrance, la tristesse, la colère...la cité était envahie d'émotions négatives et il s'en délectait. L'Elfe noir se retrouva bien vite devant Baras et le maître d'armes. Baras ne montra pas la moindre surprise ayant sans nul doute détecté la présence d'Elric avant que celui-ci se matérialise, mais l'autre drow eut un sursaut. Ce fut Baras qui parla en premier.

Alors l'homme que je vous ai envoyé vous a retrouvé ?

Le drow sourcilla, il n'avait vu aucun homme et il doutait que l'être qui l'eut aidé fût envoyé par Baras.

-non, j'ai eu un allié inopportun qui m'a offert une grande opportunité Baras. J'ai enfin le moyen de ramener les zerrands.

-Alors faites vite, car cette guerre semble vouloir s'éterniser des troupes fraîches seraient la bienvenue.

-Bien sur mon vieux...ami, mais avant racontez moi tout en détaille...
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mer 23 Mai - 11:04

Le drow attrapa le livre et le glissa dans sa sacoche. Le seigneur Sidhe et Darkynt s'en allèrent sans plus attendre. C'était presque trop facile, l'alarme avait pourtant été donnée par la créature du coffre. Alors, pourquoi diantre n'y avait-il aucune agitation ? Personne ne semblait les suivre, nul trace de Raibadra. C'était décevant, car ils quittèrent le camp sans réelle difficulté.

Une fois jugé en sécurité Darkyt demanda au Seigneur Sidhe ce qu'il avait pu prendre dans la tente et de pouvoir regarder ceci de plus près... en particulier le plan de Bataille, après tout le drow était familier de la capitale et comprendrait mieux le plan et l'ampleur du danger guettant son royaume. Puis, il questionna l'homme sur la façon dont il allait revenir dans leur plan d'origine, comment allaient-ils pouvoirs échapper à ce plan ?

Le drow semblait plus aimable, plus gentil. Alors qu'il avait été plus ou moins silencieux lors du trajet, maintenant il était loquace. Était-ce parce que la tentions de la « réussite » de la mission était disparut?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   

Revenir en haut Aller en bas
 
PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
» 7 - Harry Potter et les reliques de la mort [Partie 1]
» Transférer une partie sur clé USB
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde sans nom :: Les terres du Sud :: Le Cartal-
Sauter vers: