AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 24 Mai - 12:29

Le duo marchant à tout à allure afin de rentrer au plus tôt s'arrêta dans un endroit où ils pourrait faire halte sans avoir une myriade de chaotiques les déchiquetant.

Le seigneur sortit le parchemin du plan de bataille pour que le drow puisse y jeter un coup d'oeil et le reprit.

-Je le remettrais moi-même au Roi. C'est non négociable tout comme le grimoire lui sera remis par nous continua Sharnforoth. Maintenant nous rentrons.

La chevalière monta jusqu'à la poitrine des deux hommes. Le temps sembla se figer alors qu'un vortex s'ouvrait et la chevalière s'aspira avec les deux hommes.

Le ciel du plan Chaotique commença à se lézarder alors que des rainures noires rongeait son espace vitale donnant du temps au duo pour s'échapper.

Salle du donjon Cartalien.

Les deux compagnons se firent face dans le cercle de Salomon. Puis ils quittèrent le lieu en direction de Trakkar qui semblait coordonner les actions de l'armée.

Sharnforoth était soucieux car leur fuite avait été trop facile. On ne laissait pas le plan de bataille principale sans surveillance étalé sur une table avec un coffre contenant un trophée pris au rival mortel, chef de l'armée ennemie...

Il était possible que le plan soit faux et que Raibadra se soit attendu à la venue d'intrus leur donnant ceci, afin de conduire le pays à sa perte. Ce qui signifiait qu'il y avait un traître. Car après tout, comment Raibadra aurait-il pu vaincre aisément Elric sans aide sournoise?

Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 25 Mai - 0:30

Et le Seigneur Sidhe avait raison. Comment Raibadra aurait pu contourner les défenses magiques et s'être introduit seul dans les appartements royaux à l’insu du tous...avec de l'aide! Une aide puissante, un allié secret qui avait gardé dans l'ombre son lien avec les chaotiques. Darkynt avait été patient il avait eu besoin de l'homme pour revenir dans son plan, maintenant il en avait plus besoin.

C'était lui qui avait trahi! Non pas pour les chaotiques, il jugeait son pouvoir assez puissant, sa force et son intelligence supérieure à Elric. Il suffisait qu'Elric soit puni par ceux avec qui il s'était lié pour qu'il le remplace. C'était pourquoi il s'était fait allié de Raibadra dans le secret et la peur, car avec la marque Elric le détruirait.

Par contre, son but n'était pas de détruire le Cartal, ainsi il avait bien l'intention de duper Raibadra. Les cartes étaient vraies, comme le seigneur Sidhe en avaient fait une copie celui-ci n'était pas au courant du second exemplaire que Sharnforoth possédait. S'il avait pu s'enfuir c'était parce que le livre d'Elric était protéger contre les chaotiques...raibadra avait besoin de Darkynt pour passer les défenses du livre et il avait besoin de lui au Cartal...mais le drow le duperais, comme Raibadra voulait duper le drow.

Maintenant il n'était pas question que cet homme retrouve Elric, ni qu'il rapporte le livre et la carte. Ce serait lui qui le ferait et il gagnerait sa place au conseil. C'était presque sur, grâce à lui les chaotiques seraient repoussés, il n'en serait autrement...il abattrait l'homme encombrant.

Elric lui se serait contenté de tuer l'être nuisible d'un vif coup rapide précis mortel et sans pitié, mais Darkynt était trop intrigué par l'homme, trop orgueilleux et certainement trop jeune.

Ce fut pourquoi il se plaça en avant de l'homme qui affichait un air interrogateur et qu'il dégaina d'un rapide mouvement ses lames pour diriger avec son poignet l'une d'entre elles droit sur le coup du Sidhe dans le simple but de le décapiter.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 25 Mai - 15:07

Et la lame se tordit pour finalement prendre l'apparence d'un serpent de fer et vînt enserrer le bras du drow. L'autre lame fit de même et l'elfe se trouva enchaîné. Sous le poids d'une pression, il tomba à genoux.

-C'est dommage...

La gorge de Darkynt commença à se serrer et il continua de s'étouffer avant que Sharnforoth ne relâche la pression.

-Tu ne t'es jamais demandé pourquoi je suis venu ici petit être? Après tout ton Roi pourrait être un pion quelque peu... dérangeant.

L'elfe sentit son corps glisser sur la pierre du mur et monter. Il brûlait de l'intérieur comme si un feu dévorait ses tripes.

-Mais mon maître a insisté. Il ne devait rien arrivé au Seigneur Elfe. Imagines sa fureur quand la guerre civile est parvenue à ses oreilles... J'ai reçu l'ordre de partir pour le Cartal. Je posais trop de questions hein... C'est ce que vous vous êtes dit... Encore un fouineur. D'abord ce sergent idiot puis la liche et tous ceux qui assistèrent à mon entretien avec le maître des Ombres. Dans votre orgueil sans bornes, vous aviez cru me duper.
Je t'avoue que tu avais presque réussi. Puis vous avez commis la première erreur. Les prouesses d'Elric sont venues jusqu'à nous alors quand sa mort a été annoncée, nous nous sommes demandés comment il avait pu succomber face à une larve? Cela ne tenait pas debout. Mais le puzzle se mettait en place.
Quand j'ai demandé qui avez tué le Roi , c'était pour vous une question sans intérêt. Sans intérêt?...

Darkynt hurla et comprit que le feu qui le consumait n'était autre que la fureur du seigneur. Son corps et son esprit ne serait plus que cendres...

-Comment un guerrier du niveau d'Elric aurait pu être assassiné dans ses appartements par autre chose que la trahison sournoise d'un rat? Comment Raibadra aurait pu le vaincre sans aide? Il fallait que le Roi soit déjà affaibli, l'autre abruti n'ayant pas la force requise pour le terrasser par lui-même. En ignorant la question, en essayant de la faire oublier , vous m'avez mis le doute. Vous chassiez la question comme une mouche inopportune. Il y avait donc un ou des traîtres ici , proche(s) du Roi...
Cette hypothèse n'était pas suffisante car cela pouvait être n'importe qui...


Sharnforoth commença à marcher autour de sa victime.

-Je voulais enquêter ici après notre retour mais au final je n'ai pas eu besoin d'attendre. Tu t'es révélé dans le plan du chaos... Car dis-moi mon jeune ami... Comment pouvais-tu savoir que je détenais une copie du plan de bataille alors que je t'ai dit que tout ce qu'il y avait dans la tente c'était le grimoire?*
_____________________________

* Cf post Mercredi 23 mai
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 25 Mai - 17:05

Le drow avait mal, mais souriait. Le feu de la colère le consumait. Il se rappelait des leçons d'Elric, il avait connu la douleur. Il ne fallait pas oublier que le roi avait été le Général des Ombres de l'union Maléfique et avait été un proche « ami » du chef des seigneurs noirs Malékith.

Il devait accepter cette douleur et transférer cette souffrance en colères vers celui qui utilisait la souffrance contre lui. Le seigneur Sidhe était très puissant, trop puissant pour pouvoir faire disparaître son emprise sur lui rapidement et tant qu'il ressentirait cette douleur il ne servait à rien de se libérer des serpents. Il devait gagner du temps.

La paix est un mensonge. Seule la passion existe.

-Tu te trompes... Raibadra a simplement enlever la marque du roi ce n'était pas difficile avec l'accord d'un dieu, c'est cette blessure qui a terrassé le roi, je n'ai que conduit Raibadra dans les appartements du roi en secrets...

La passion me confère la force

-La raison pour lequel nous considérons la mort du roi sans importance. C'est que toi et ton maître le considérez comme trop important ! Il était évident que c'était un chaotique, mais c'était sans importance, un nouveau, moi va prendre sa place!

Le drow parlait au présent comme si la souffrance et ses liens n'étaient rien. Dans ses paroles il démontrait son ignorance, car il était trop jeune. Il ne connaissait pas tous les minutieux détails de la maison Althaniars. Si, tuer et prendre la place d'un conseiller était permise, le faire en apportant la guerre et la destruction du pays cela était un manque flagrant de subtilité et de bon sens! Jamais les autres conseillers n'accepteraient cela.

La force me confère la puissance

-Sans toi...sale petit fouineur je serais déjà au pouvoir, les hordes du chaos auraient été chassées.

La puissance me confère la victoire

-Oui, je ne suis pas avec le Chaos, j'ai travaillé dans mon seul intérêt pour prendre la place du roi, j'avais seulement besoin d'un allié...

Et la victoire me libère de mes chaînes

-Pour ton stupide plan, sache que je t'ai vue le copier. Je t'ai observer dans la tante durant que tu avais le dos tourné pour être sur que tu trouverais le grimoire...

Le drow avait le sang littéralement bouillant. La douleur s’était estompée, il avait échappé par ses propres émotions à l'emprise de son ennemie. Le seigneur Sidhe put le comprendre rapidement. Ce fut alors que les ombres s’agglutinèrent, que les serpents furent déchiquetés par des lames d'ombres et que le corps du drow sembla changer. Du mur et des coins sombres coulait un liquide aussi noir que les ténèbres. Celui-ci vint recouvrirent le drow formant une armure de plaque solide. D'autres excroissances se formèrent prenant la forme de lames de cimeterres ou d'épée qui l'entourèrent. Bien vite ses lames commencèrent un ballet mortel et menaçant envers le seigneur Sidhe.

hrp

Dakynt sous sa forme actuelle

Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 26 Mai - 8:06

Sharnforoth poussa un profond soupir comme un homme consterné par ce qu'il voyait. C'était ça ses ambitions? C'était pathétique, il n'y avait rien d'autres pour qualifier Darkynt en ce moment...

-Quel gâchis... Tu aurais pu être tellement plus...

Une lame de feu émergea de la main du seigneur et celui la leva face à lui comme pour saluer son adversaire.D'un coup élégant il détourna la première cimeterre vers l'elfe qui esquiva le coup sans peine.
Curieusement, celui-ci rappelait une hydre à Sharnforoth. De multiples têtes dangereuses mais celle du milieu était celle qu'il fallait battre à tout prix pour triompher. Sharnforoth combattait sans mal il ne semblait pas se fatiguer mais en revanche il se lassait de cette vermine sans surprise. Parades, esquives et parfois estocades sans succès ponctuèrent les échanges entre les deux protagonistes.

Au fur et à mesure des coups, le seigneur reculait vers le Donjon où ils étaient arrivés quelques minutes plus tôt. Il aurait pu le tuer rapidement mais sans plaisir. D'autant plus que son maître avait été clair. Remettre le Cartal sur pied était beaucoup plus important que n'importe quel autre aspect. Par conséquent Sharnforoth se concentrait sur sa mission. Retrouver le Roi était sa motivation.

Le duo pénétra donc dans le Donjon dans une valse effrénée. Le cercle de Salomon attendait toujours. Les torches étaient prêtes. Le seigneur se téléporta et atterrit erreière le cercle sur une bonne parcelle de libre.

L'homme enfonça brusquement sa lame dans le sol, provoquant des fissures et un sol craquelé, parfois effondré à certains endroits. Les morceaux de pierres. lévitèrent et furent envoyés à grande vitesse sur l'assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mer 30 Mai - 0:29

La vague de rochers fut accueillit comme il se devait, par le vide. Darkynt s'était changé en ombre tout comme le faisait Elric. Il réapparut au même endroit. Jusqu'à présent il avait mené la danse agressivement et n'avait donné aucun répit. C'était le premier moment de pause du combat, les deux combattants pouvaient enfin se jauger tranquillement. Le drow ne transpirait pas, ni ne tremblait. Il semblait froid et calme tel un tueur parfait. Il commença à parler tout en reculant peu à peu.

-Tu avais raison sur une chose, nous n'aimons pas les fouineurs dans ton genre. Dis-moi avant que je te tue, qui est ton maître et qui es-tu réellement? Pourquoi vous intéressez-vous autant au Cartal? Je serais bien curieux de connaître ta réponse que tu me donneras pendant ta douloureuse agonie.

Il ne cherchait pas vraiment à faire la conversation, mais seulement à gagner du temps et à distraire l'attention de l'homme du réel danger. Il avait compris qu'il pouvait être en danger même avec son armure le protégeant, l'homme était un excellent bretteur.

Peu à peu, les flammes s’éteignirent dévorées par les ombres de la pièce. Maintenant, seules les flammes de l'épée du Sidhe éloignaient les ténèbres et empêchaient la salle d'être engloutie dans les ombres. Darkynt sembla s’effacer en s'abritant dans le noir. Les drows voyaient très bien dans l'obscurité la plus complète, l'élève d'Elric n'avait donc aucun mal à voir l'homme devant lui. Par contre, son adversaire était-il seulement un homme? Il en doutait, un homme pouvait être un très bon sorcier, mais très rarement un aussi habile bretteur qu'un drow, encore moins sorciers et mages à la fois, s’étaient bien souvent réservés à l'élite de la société de ce monde. Ne voulant pas de mauvaise surprise l'elfe noir se décida d'agir comme si Sharnforoth pouvait le voir. La première chose qu'il fit donc fut de s'envelopper d'ombre, son armure sembla se liquéfier pour former une seconde peau entièrement noire.

Il avait abandonné son armure de plaque qui lui servait de protections contre les coups d’épée. Par contre, cette seconde peau avait d'autres avantages, ses pas étaient plus légers, il pouvait se mouver plus vite, mais surtout dans un total silence, contrairement à son armure qui aurait déclaré sa position par de petits bruits « métalliques » de plus, cette couche d'ombre isolait son corps, il serait impossible de le voir par vision thermique ou par résidus magique.

Il comptait dans sa tête les secondes, encore deux minutes avant de pouvoirs réutiliser le déplacement d'ombre. Il n'était pas Elric, son apprentie n'était pas capable d'utiliser ses pouvoirs magiques aussi fréquemment que son maître. Tranquillement, le drow changea ses énormes lames pour des plus petites, en plus grandes quantités. Il lança une de ses fines armes mortelles. Dans le même instant, il bougea, pour changer de place. Ainsi, même si l'homme évitait le projectile et voyait dans quelles directions il était arrivé, le drow n'y serait plus et le danger viendrait dans une autre direction.

Les elfes étaient tous agiles et rapides, les elfes Sylvains plus que les autres. Néanmoins, le drow était assez vif et rapide, surtout aidé par les ombres, pour lancer un autre couteau venu d'un sens contraire au premier avant que ce dernier n'ait touché sa cible.


Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 2 Juin - 8:22

Sharnforoth y voyait très bien. Combattre les Ténèbres avec les Ténèbres c'était un peu comme jeter de l'eau sur de l'eau. Pour cette raison évidente, le seigneur avait opté le feu et le cercle de Salomon était conçu pour enfermer l'ombre.

L'homme évita in extremis la deuxième lame alors qu'il s'était concentré sur la première et la faisait se lover en serpent, retombant sur le sol. Darkynt se stoppa net quand il faillit se faire embrocher par la lame de feu de Sharnforoth.
Les yeux ne pouvait plus être d'aucune utilité alors sentir son adversaire restait la dernière option valable pour ce combat. Il pliait le flux de magie a sa volonté, accroissant ses compétences.
Ils échangèrent quelques coups avant que le jeu ne reprenne, se cherchant mutuellement. Sharnforoth ne répondit pas à l'elfe. Cette misérable ne connaissait pas les Sidhes et cela devait rester ainsi.

Le seigneur fit léviter son épée à la vitesse du vent. Tel un boomerang elle vînt rallumer les torches montrant à Darkynt qu'il se trouvait au centre du pentagramme.. Il ne restait plus qu'une torche. Sharnforoth abaissa lentement son épée dessus. Au moment où elle serait rallumée, Darkynt serait emprisonné dans le pentagramme attendant la sentence de son Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Baras
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 09/02/2012
Messages : 34

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 4 Juin - 2:07

Le drow au final aimait bien son adversaire, il avait du mordant et du piquant! Il n'avait cessé de le surprendre depuis son arrivée et il avait trouvé ceci amusant, mais quelque chose au loin le fit frémir de pure horreur. Il était déconcentré par ce qu'il sentait, son mentor était revenu et il le retrouverait. Il devait fuir très loin. Il le mettrait à la torture longue et douloureuse, il se délecterait de sa souffrance et détruirait son esprit avant de donner son âme aux nécromanciens. La lueur des bougies qui s'enflammaient une par une durant le duel illuminait le visage de Darkynt et on pouvait y lire de la frayeur. Le sidhe devait penser qu'il avait compris qu'il ne pouvait gagner ce combat, alors qu'il n’en était rien. Puis, le cercle de Salomon l'emprisonna quelques minutes plus tard.

-non, c'est impossible!
cria le drow lorsque le cercle se referma.

Par contre, cette exclamation de surprise ne concernait pas son emprisonnement, mais bien le retour du roi. Darkynt cherchait toujours à se convaincre que cela ne se pouvait. Le jeune drow cessa de bouger dans le cercle pour reprendre. Il voulait rester dans le monde des vivants et échapper à mille tourments, c'était là un désir de survie primordial. Il pouvait bien s'échapper d'ici, mais pour aller où ? Le drow connaissait le monde extérieur, mais si peu...une chose était sur il devait aller loin d'ici, loin du sud et de la main spectrales des Althaniars. Ce fut alors qu'il eut une idée peu plaisante, mais qui pouvait se révéler être une très bonne solution.

-Vous m'avez vaincu. Vous avez en votre main le droit de vie et de mort sur ma personne...Laissez-moi partir et m'échapper de cet endroit, je serai votre débiteur et vous suivrez. J'aurai une dette, une vie pour une vie. Je pourrai forcément vous être utile à vous et à celui que vous servez! Je vous attendrai dans une auberge dans la basse-ville ou alors à la sortie de la ville, personne ne saura, personne hormis le roi n’était au courant pour ce qui s’était passé et de toute façon personne ne sait que vous savez la vérité.

Une telle proposition alors que 30 secondes plus tôt le drow tentait d'éliminer Sharnforoth semblait étrange, pour ceux qui ne connaissaient pas les drows. Ils étaient de vils comploteurs, ils savaient pour préserver leur vie ravaler orgueil et honneur, pour ceux qui en avaient, et conclure des trêves et pactes avec leurs ennemies jurées s'il le fallait!

-Depuis que vous êtes revenues avec le livre du plan du chaos, je suis parti de mon côté et vous ne vous êtes pas préoccupé de moi...

Dakynt n'était pas bête, il savait qu'il avait perdu toute ambition à posséder une place de conseiller, toute chance de se cacher au Cartal et il savait si peu du monde extérieur. Son « vainqueur » venait du monde d'en haut, du Nord qui plus est. Le drow serait loin du Cartal et de la portée des Althaniars même si être au service de son vainqueur ne devrait pas être une tâche plaisante....
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 9 Juin - 10:05

Au moment où le pentagramme se refermait, retenant sa victime, l'épée de feu disparue. Sharnforoth marcha, contournant lentement le cercle évaluant la larve qui se trouvait à l'intérieur. Son ambition n'était plus que poussière. Il était en un sens brisé et tout instinct combatif avait disparu.

Le seigneur continua de l'observer, de regarder l'individu abject qui avait faillit ruiner les plans de son maître par sa soif de pouvoir inextinguible. Il avait faillit tout réduire en cendres. Et maintenant, voilà qui demandait l'asile chez eux? Son échec, son âme brisée et ses antécédents l'aurait conduit à sa perte. Pour cette raison, Sharnforoth ne répondit pas.

L'homme s'écarta du cercle et marcha vers la sortie, ses pas résonants comme un écho, une sentence en suspend, une épée de Damoclès sur la tête de Darkynt.

L'elfe put simplement entendre :

-Mon Maître statuera de ton sort...


Basse-ville non loin du palais Althaniar.

Il y avait un orage dans le ciel, des éclairs. Comme pour saluer le chaos ambiant du pays, le ciel noir faisait trembler la terre de son courroux.
Sa cape de voyage au capuchon rabaissait et l'enveloppant, Elena marchait aux côtés de son mentor. Oui elle l'appelait ainsi dorénavant car il avait fait beaucoup pour elle. Ses longs cheveux noirs d'ébène coiffés en queue de cheval, étaient parfois ébouriffés par le vent. Quelques mèches luttaient parfois avec Eole, mettant en relief les yeux bleus acier de la jeune fille. Ses bottes de cuir de veau résonnaient d'un pas commun avec son compagnon de voyage.

-Maître, pourquoi sommes-nous venus ici, si je puis me permettre?
-Une affaire délicate à régler mon apprentie. Un de mes ex-disciples a , d'après ses dires, beaucoup de choses qui devraient m’intéresser au plus au point. Il se trouve au palais. C'est donc notre destination.


Le lieu se dressa de toute sa prestance devant le duo. Anathael poursuivit son chemin, sa disciple sur ses talons. Son âme commençant à s'endurcir, elle n'eut pas de tremblements devant l'imposante bâtisse ténébreuse.

Devant le garde, Anathael s'arrêta bien qu'il aurait préféré enfoncer la porte et trouver rapidement Sharnforoth.

-Je suis le Comte Dractis, avec une de mes servantes. Je sollicite une audience auprès du Roi du Cartal, ou l'intendant de ce lieu en l'absence de Sir Elric Althaniar.
Revenir en haut Aller en bas
Elric
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 03/10/2011
Messages : 31

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mar 12 Juin - 0:11

Comment un individu si loin au nord était maintenant si loin au sud? Les althaniars n'aimaient pas les fouineurs, encore moins ceux qui se rendaient sous terre par des petits passages non gardés. Il n'en reste pas moins qu'un autre inconnu se présentait devant les murs du palais.

Le drow de garde regarda le comte, interrogateur.

-Le comte Dracis? Jamais entendu parler.


Le premier garde fit signe d'ouvrir les portes. Celles-ci s'ouvrirent dans un grand grincement sinistre. Le deuxième garde sembla rapidement disparaître à l'intérieur. Le premier fit signe aux deux personnes de le suivre. Il traversa la pièce principale pour monter des escaliers encore et encore.  Elena soudainement trembla, elle semblait être revenue durant un instant en arrière. Il n'était pas ici, mais sa marque était partout, de dans les fondations mêmes de la cité et de ses protections magiques. Certains sorts et enchantements étaient de lui. C'était comme entrer dans l'antre de la bête. Malheureusement, la jeune fille n'était pas assez développée pour toute comprendre la magie, mais l’événement l'avait marqué assez pour reconnaître le pouvoir de son « assassin » et ici son pouvoir jaillissait de partout.

Ce fut dans un murmure qu'elle prononça à voix haute sa pensée.

-Il est ici

Presque arrivé au sommet, le soldat drow ouvrit une porte qui donnait sur l'antichambre. Cette pièce était bien éclairée par de simples torches, des ombres dansaient en suivant le rythme des flammes dans les coins de murs.

-Veuillez attendre ici!

Le garde pénétra dans la « salle du trône » Elric n'était pas encore là, donc il attendit. Puis, une ombre vint faire son apparition qui prit la forme du roi.

-Qui diantre est-ici pour me déranger en fin de guerre?

Le drow nullement impressionné, car habitué aux habitudes du roi, lui répondit tranquillement.

-Un certain comte Dracis, aucunement entendu parler, mais au vu de ses habits je dirais qu'il vient de la surface.

Elric resta penseur, trop d'inconnu venait par chez lui. Son royaume semblait grandir en notoriété, c'était à la fois un avantage et un désavantage...

-Faites-les entrer fut la seule réponse que prononça le roi.

Ce fut alors que les portes de l'antichambre s'ouvrirent. Laissant place à un magnifique sale. La hauteur et la grosseur de celles-ci étaient extravagantes. Un ogre aurait pu se tenir avec les bras lever sans toucher au plafond. Quant à la largeur, une foule aurait pu facilement s'y amasser. Des flammes éclairent les murs laissant paraître de longues fresques dessinés sur celle-ci. Ces dessins semblaient raconter l'histoire de la famille Althaniar depuis le tout début....Des statues de monstre hideux prenaient place et formaient un couloir pour les invités. Le seigneur Sidhe devait certainement comprendre que ces statues n'étaient pas là dans un but purement décoratif. Les lumières qui arrivaient à éclairer le couloir où marchaient les deux invités provenaient du plafond, des chandelles étaient suspendues dans les airs et leur faible lumière parvenait à éclairer leur chemin. Malheureusement, cette lumière s'arrêtait au trône subitement. Là était disposé à quelques mètres de haut un demi-cercle de sièges plongés dans les ténèbres. Le trône du roi était au centre de ce demi-cercle une marche plus haute que tous les autres. Elric était bel et bien assis sur son trône dans cette obscurité.

-J’espère que votre voyage aura été agréable cher Comte et j’espère de tout cœur que vous ne vous serez pas déplacé pour rien. Vous comprendrez, nous avons quelques problèmes avec un groupe...extrémiste du royaume. Je n'ai guère le temps de m'attarder sur la politique extérieure malheureusement, je dois apaiser les esprits dans mon royaume avant.

Le roi ne connaissait pas le Comte, ainsi il avait menti sur la gravité de la situation, il n'allait quand même pas avouer une faiblesse de sa part à un inconnu!

-Alors, que me vos votre visite, on ne s'aventure pas si profondément sous terre pour une visite de courtoisie ou simplement admirer ma belle cité et mon grand palais, allez parlez librement.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Sam 16 Juin - 8:58

Ils suivirent le guide dans les entrailles sombres de la bête. Si la jeune fille admirait l'architecture et pouvait trembler de peur devant les relents de magie ancienne, Anathael , lui, suivait le chemin sans montrer aucun signe d'émotions. A vrai dire, il était soucieux, notamment sur ce que pourrait lui donner Sharnforoth.
Elena le suivait de plus près, depuis le choc qu'elle avait eu en effleurant les effluves de la toile de mana qu'avait tissée Barradrine. Puis ils déboulèrent enfin dans ce qui semblait être le premier arrêt: la salle du Trône.

Une fois de plus le contraste entre les deux membres du duo se fit. Tandis qu'Elena observait les fresques, s'arrêtant parfois, le seigneur lui avançait inébranlable jusqu'à la fin du parcours.

Il fit une brève révérence devant le Roi et attendit son tour pour parler.

-Votre Altesse, je suis venu en ces lieux à la requête d'un ami. Il est venu ici sur ordre de mon Maître afin d'aider à mater la rébellion contre votre autorité et j'ai ouïe dire,afin de vous retrouver. C'est le seigneur Sharnforoth. Il est au palais ici. Il m'a contacté parce qu'il a des choses à me révéler mais j'étais loin d'ici. Je suis arrivé il y a peu mais mon ami n'est pas ressorti de votre demeure, votre Majesté. Par conséquent, je souhaite obtenir l'autorisation d'aller le retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
Elric
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 03/10/2011
Messages : 31

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Lun 18 Juin - 22:49

Que ce lieu était empli de noirceur, Elric commençait à peine à s’habituer à son nouvel état. Il voyait sa capitale sous un tout nouveau jour. Il regarda l'individu qui venait de parler et focalisa ses talents sur celui-ci.

Il portait en lui les ténèbres. Son âme et son esprit étaient noirs, il pouvait le sentir lorsqu'il effleurait l'être qu'il était. Il serait si facile, il n'avait qu'à tendre la main. Voyager dans son sommeil et de lui insuffler des désirs et des rêves de puissances, d'immortalité de pierre de fondations, d'égal des dieux, de nations à ses pieds ou d’abattre les grands de se monde tels l'archiduché ou le gortork. Se lointain rêve ou se rêve qu'il possédait réellement, serait transformé peu à peu en un intense désir par ses simples visites.

Il allait effleurer de son être l'individu s'apprêtant en s'en délecter tel un vampire qui était sur le point de mordre le cou de sa prochaine victime, quand il se réfracta, ce n'était pas le lieu ni le moment.




Puis, il porta son attention sur la jeune fille. Elric sentait la peur, celle-ci était faible et il la « reniflait » tel un effluve. Un doux parfum en faible quantité qui émanait de la jeune fille. C'était une humaine visiblement, très jeune. Il était sur qu'elle n'avait pas encore eu l’habitude de rencontrer des endroits si sombres. Il serait si facile de l'effrayer, de lui en montrer trop, de l'entendre crier et hurler. De se délecter de sa sombre agonie vers la folie. Oui, il savait faire ceci et pouvait le faire, mais quelque chose sembla l'intéresser, telle une noirceur plus profonde. Certains auraient prix ceci pour le commencement de la corruption de son être, car son maître l’amenait dans des chemins sombres que seul lui connaîtrait, mais cette noirceur était autre. C'était une...tâche.

Un nuage sombre et léger quitta le trône pour se diriger lentement et avec la légèreté au pied d'Elena. Là, le sombre nuage sembla s'enrouler et remonter lentement le corps de la jeune fille. Avant de se dissiper.

-Une servante, j'ai bien l'impression qu’elle deviendra bien plus...


Cette phrase énigmatique que seul Elric semblait comprendre l’amusait beaucoup, comment cette petite jeune fille sans talent visible avait été marquée si doucement et subtilement.

-Qui est votre maître ? Je dois bien le connaître pour qu'il envoie un de ses serviteurs pour aider à mater la révolte, si je ne le connais pas personnellement alors par le passé mon royaume à dû faire des accords avec. Comprenez-moi, j’apprécie votre tentative d'aide, mais de telles affaires devraient rester sous la seule direction du royaume...sans aide extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Mar 19 Juin - 12:10

Le Roi semblait s'intéresser à la fille. Trop au goût d'Anathael. C'était un terrain sur lequel il ne fallait pas s'attarder au risque de provoquer la colère du seigneur. C'est pour cette raison qu'il continua la conversation.

-Mon Maître a fait des échanges diplomatiques par le passé avec vous, échanges qui ont trouvé une fin tragique à cause de la révolte animant votre empire. C'est pour cette raison qu'il a envoyé mon ami ici, afin de résoudre le problème pour relancer cette diplomatie. Sir Baras fut celui qui s'occupa des accords commerciaux avec le Conglomérat Sécessionniste.

Elena restait près de son mentor et puisait dans sa présence, son réconfort et sa force de lutter contre ses peurs. Seul pilier allié dans cette sombre pièce, vaste qui plus est, Anathael représentait son seul espoir de s'en sortir vivante. Elle avait regarder un peu effrayée le petit nuage sombre qui l'avait entouré avant de disparaître. Mais son seigneur avait rapidement dissipé le malaise.
Anathael lui jeta un bref regard comme s'il avait ressenti son problème.

-Le seigneur Sharnforoth m'a donc contacté pour me remettre certaines choses. Je souhaiterais m'entretenir au plus vite avec lui.

Puis Anathael planta son regard dans celui du Roi, comme s'il voyait plus que ce qu'il laissait paraître.

-Il a également mentionné qu'il détenait un morceau de votre Altesse...
Revenir en haut Aller en bas
Elric
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 03/10/2011
Messages : 31

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Ven 22 Juin - 10:26

Elric semblait intéressé quand son invité mentionna connaître où se trouvait le morceau de lui-même. Ce pouvait-il que...? Alors, si c'était vraiment le cas, il était face à un grand problème. Le drow ne savait même pas où se trouvait son « secoureur ». Il savait qu'il avait été envoyé avec Drakynt. Ce traitre, ce mécréant, cet imbécile. Il n'avait pas encore annoncé au conseil sa traîtrise, mais ceci ne saurait tarder.

-Oui, bien vous devez vous douter que je ne peux vous laisser vous promener seul ici, vous pourriez vous...perdre ou peut-être rencontrer des révoltés qui sait. Je ne veux point paraître mauvais hôte et je me dois d’assurer votre sécurité. Il serait fâcheux qu'un accident malencontreux puisse gâcher les relations entre nos deux...royaumes.


Elric avait hésité sur le terme royaume, parce qu'il ne se souvenait pas que Baras avait traité avec un royaume, mais seulement avec un individu, enfin, peu importait. Il tapa des mains et des ombres le long des murs, ce qui avait ressemblé à des statues de drow s'avança. Ce n'était là que des gardes silencieux et immobiles...Cinq d'entre eux vinrent trouver les « invités »

-Ce sera votre escorte personnelle pour tout votre séjour au palais. Vous avez le droit de retrouver le seigneur Sharnforoth 
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Dim 24 Juin - 13:00

Les pas précipités d'un groupe trouvèrent leurs échos dans les grands escaliers menant aux donjons. Anathael suivait la trace de son ex-disciple grâce à une sorte de perception qui reposait principalement sur les liens qu'ils partageaient.
Les murs se mêlaient aux auras sombres se dégageant des torches. Le cliquetis des armures et des armes ponctuaient la cadence de la marche. Les soldats restaient silencieux se contentant de suivre le duo. De parfaits toutous à leur maître, chiens dont il faudrait se méfier le moment venu. Qui aurait pu dire les ordres que leur avait susurré le Roi?

Elena sur les talons et des gardes sur les flancs, Anathael poursuivait sa route , laissant ses sens en éveil. Sharnforoth avait parlé d'un traître mais aussi d'une solution aux maux qui rongeaient actuellement le Cartal. Le seigneur étudiait les possibilités de ce qu'il pourrait faire à propos du morceau du Roi. Une rançon? Un marchandage? Une entente?
Son regard observa un bref instant l'escorte royale. Il faudrait s'en débarrasser momentanément pour avoir une discussion avec Sharnforoth.

Le groupe arriva enfin à destination vers le Donjon où Darkynt se consumait dans les flammes. Le Sidhes en voyant Anathael mit un genoux à terre et inclina la tête comme en signe de respect. D'un geste rapide, celui-ci lui indiqua de se relever.

-Qu'avons-nous là? demanda le seigneur à son ex-disciple
-La source de nos problèmes, l'auteur du contretemps que nous avons subit... répondit Sharnforoth d'un ton neutre avant d'observer Elena d'un oeil circonspect

Anathael évalua l'assassin du regard tout en tournant autour des flammes du pentagramme...

-Quel est ton nom vermine?
Revenir en haut Aller en bas
Elric
Gentilhomme
Gentilhomme
avatar

Masculin Date d'inscription : 03/10/2011
Messages : 31

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Jeu 5 Juil - 0:23

Darkynt était resté silencieux, son maître était ici? Il était bien curieux de voir cela. Il resta immobile. Bien des gens étaient incapables de rester debout sans bouger. Ça leur démangeait et bien souvent ils devaient sautiller ou bouger les jambes, mais Darkynt était entraîné pour rester debout silencieux et immobile. Lorsqu'enfin le « maître » arriva, il fut un peu déçu. Il pensait voir quelque chose de plus...ténébreux ? La fille à ses côtés était son élève? Certainement pas, c'était une humaine. Le drow resta calme et ne bougea pas même lorsqu'on vint lui parler.

-Quel est ton nom vermine?

Que ce « maître » était prétentieux.

-Je m’appelle Darkynt, monseigneur et je...souhaiterais rejoindre vos rangs.

Le drow avait hésité sur le titre, trop arrogant pour s'abaisser à l'appeler maître il avait opté pour un titre général. L'elfe noir n’ajouta pas un mot de plus. Anathael l'observait sûrement et détaillait son corps ou son âme. Peut-être avait-il été étonné de son offre? Bref, s'il était intéressé par ce que le drow avait demandé il le démontrerait certainement. Il attendait donc quelques questions classiques telles que pourquoi donc, qu'est-ce que tu nous apporterais ou que serait ton utilité, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   Dim 29 Juil - 8:40

C'est bien le silence qui accueillit la déclaration de Darkynt. Anathael savait ce qu'il allait répondre car Sharnforoth avait mentionné dans son message, l'offre de l'elfe. Le problème résidait dans le fait que celui-ci avait créé un contre-temps beaucoup trop lourd pour l'effort de guerre de l'outil principal d'Anathael, à savoir le Conglomérat Sécessionniste. Bien sûr que son avenir ne tenait pas au Cartal mais l'absence de l'aide de cette contrée avait quelque peu mis en colère le Seigneur Sidhes.

Eux aussi n'étaient que des outils dans les mains d'artiste d'Anathael mais si les Sidhes étaient destinés à être ses sbires, il en irait autrement pour Elena et Darkynt. Si l'un danserait bientôt dans les mains de son Roi, l'autre deviendrait certainement la plus grande réussite du "Maître".

Anathael s'avança pour détailler plus en avant Darkynt.

-Je ne crains que tu n'ais les habilités requises pour rejoindre nos rangs. Une d'entre elle est d'établir les conséquences de nos actions et plans. Il y a certes toujours des imprévus et tu en es un.

L'homme se détourna de l'elfe. Il était clair qu'il n'était pas intéressé.

-Tu peux en disposer Sharnforoth. Emmènes le vers son Roi. Sir Elric jugera ce qu'il en fait par lui-même. Maintenant donnes moi le livre.

Sharnforoth s’exécuta et remit l'ouvrage à son Maître.

-Nous devons avoir une discussion avec son Altesse.

Sharnforoth enchaîna Darkynt avec les flammes du pentagramme. et ils rejoignirent l'escorte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi   

Revenir en haut Aller en bas
 
PARTIE I: Les conséquences de la mort d'un roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
» 7 - Harry Potter et les reliques de la mort [Partie 1]
» Transférer une partie sur clé USB
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde sans nom :: Les terres du Sud :: Le Cartal-
Sauter vers: