AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encyclopédie des Personnages de Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Lun 13 Fév - 15:52

Bonjour tout le monde! Eh oui pour ceux qui l'ont lu et puis par envie de le continuer, je dépoussière un vieux sujet perdu qui retraçait la personnalité et/ou histoire de mes personnages. Bonne lecture à tous =)



Dernière édition par Morgan le Mer 15 Fév - 20:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Lun 13 Fév - 17:31


Nom: Emaryä
Région: Arbilion
Profession : Agent & Maître Guerrier
Race: Elfe
Age: 1585 ans
Faction: Immortels du Crépuscule

Synopsis:


Il y a toujours des chemins sur lesquels la vie nous mène alors que l’on s’y attend le moins. On peut résumer ainsi la vie d’Emaryä. Elle vit au jour le jour, sans se préoccuper de ce que peu apporter le lendemain. Ce trait de caractère s’est manifesté très tôt. Mais il n’entache pas les formidables capacités guerrières de la Dame.

Emaryä est née pendant la cinquième ère de ce monde dans la Baronnie de Fëlarya, située dans la région des Espérides. Rêveuse par moment, un véritable ouragan dans d’autres, elle passa la plus claire partie de son enfance à étudier l’art de l’escrime et de la peinture. Elle fit ses études supérieures à la prestigieuses Université de Dulbar et ressortit avec un diplôme en arts et sculptures antiques. Elle entreprit un périple à travers le Monde afin de mieux le connaitre et de gagner de l’expérience. Emaryä se sortit souvent de situations périlleuses, nées en premier lieux de son côté rêveur. Elle finit par participer au légendaire tournoi des Héros dans le Colisée d’Arbilion, où elle se fit remarquer par les Nymphes locales pour ses prouesses martiales.

Cultivée, excentrique, dynamique et rêveuse, Emaryä aime passer du temps à lire des livres dans sa bibliothèque. Elle consacre quelques moments personnels à l’écriture de son journal où elle relate ses aventures et ses rencontres.

En l’année 62 de la 5ème ère du Monde, Emaryä fait la connaissance d’un aventurier un peu esseulé, perdu mas sympathique qui l’aidera à assouvir sa soif de connaissance et d’aventures. C’est à partir de cet instant, que la jeune elfe se décide à rejoindre l’Ordre des Immortels du Crépuscule. D’années en années, elle devient une des meilleures bretteuses de l’Ordre et une amie fidèle de Morgan. Elle est actuellement en Arbilion, pour une mission secrète. Redoutable espionne et audacieuse aventurière, elle est un contrepoids face aux Sécessionnistes dans cette région du Monde.
Emaryä est aussi connue pour être la dresseuse de Thot, singe excentrique et burlesque aux multiples capacités.


Dernière édition par Morgan le Mer 15 Fév - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Lun 13 Fév - 17:32



Nom : Jaraël
Région : Soléandre
Profession : Agent de renseignement
Race : Demi-elfe
Age : 2832 ans
Faction : Immortels du Crépuscule

Synopsis : « Je peux te voir à travers les ombres, enflammant les passions et les pêchés de l’Humanité» - Haut-Prêtre d’Arbros à Jaraël

Cette jeune demi-elfe est de part sa naissance la cousine d’Emaryä et sa fidèle amie. Jaraël est née sur les routes alors que les demi-elfes avaient du mal à se faire une place dans ce monde. L’Exode que connut sa race, rejetée par les elfes et les humains, provoqua la mort de ses parents alors qu’elle n’avait que quatorze ans. Ces évènements ont fait de Jaraël une adolescente très vite débrouillarde, mature et expérimentée. Solitaire mais sociable, Jaraël partit en quête des restes de sa famille.


Vu comme des batârds voir même des erreurs de la nature, les demi-elfes ne furent pas forcément bien vus, c’est donc sous l’identité d’une elfe que Jaraël travailla au manoir d’un riche marchand de Soléandre. Elle noua une amitié avec les enfants de cet homme et fort de son existence, devint la confidente de la jeune fille destinée pour des intérêts marchands, à un mariage arrangé.
Jaraël décida de l’aider à échapper à cette union et à s’enfuir avec son amant. Cet épisode faillit coûter la vie à la demi-elfe, certains appelant son courage, impertinence.


Elle erra donc de nouveau à la recherche d’un emploi et finalement s’engagea comme mercenaire dans la guerre naissante entre plusieurs tribus sauvages des terres frontalières sud de Soléandre. Elle participa donc à la guerre de Miravar. Elle fit ses classes pendant les affrontements, imposant respect et force aux hommes avec lesquels elle combattait. A la fin du conflit et donc à la naissance du Royaume d’Amavërya, on lui proposa le commandement d’un détachement, sous les ordres du Roi Varynius II. Les années passèrent, les Roi se succédant sur le trône et les orcs bannis de Kommenor continuant leurs incessants raids.


Lors de l’émergence de Sharnforoth, Jaraël et ses troupes se virent demander la traque et l’élimination des magiciens, qu’on accusa d’être les auteurs des troubles et ceux n’ayant rien fait pour stopper Sharnforoth. Finalement, par l’alliance entre la Reine Delarya et le vicomte Florthane de la maison des HighFrests, la chasse aux sorciers fut arrêtée et les magiciens eurent le Sanctuaire comme lieu de communauté.
Marquée par les atrocités de cette traque et les crimes qu’au final, elle avait commandité, Jaraël démissionna de ses fonctions et partit en exil, cherchant et éliminant soigneusement chaque trace du Mal.

Ainsi, elle élimina des prêtres noirs d’Astaroth en se faisant passer pour une servante du Dieu sombre. Elle tortura et assassina des elfes noirs de Darzag-Nar, responsables de l’épidémie de poison dans les marais de Drakenfold. Elle combattit et tua de nombreux guerriers Sidhes, captura et massacra de nombreux malandrins, auteurs d’un réseau de prostitution et de contrebande d’objets d’art.

Malgré tous ces petits travaux et passe-temps, Jaraël recherchait toujours sa famille. Elle arriva vers l’année 5726 ap S. en Arbillion ou elle découvrit sa parente et cousine Emaryä. Les deux jeunes amies et fêtardes illuminèrent les célébrations aux parfums d’orient pendant de nombreuses années.
Pour les cinq cents ans d’Emaryä, Jaraël lui offrit un singe que sa cousine baptisa Thot.

Les deux parentes fortement engagées dans la cause des Immortels du Crépuscule, elles établirent comme couverture, l’école de Gladiateurs que dirige actuellement Emaryä.

Lors de la traque et extermination des Immortels par Archeror en Soléandre, Jaraël fut assigné comme espionne dans la « Sainte Cité ». Elle renseigne toujours ses amis sur les agissements et les rumeurs de ces lieux.

Toutefois, Jaraël reste encore affectée par son passé et cherche une sorte de rédemption. Elle peut paraître taciturne, ironique voir méchante, mais la vraie Jaraël se révèle toujours dans un milieu sociable, chaleureux et convivial.


Dernière édition par Morgan le Mer 15 Fév - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Lun 13 Fév - 17:34


Nom : Morgan Helsing
Région : Les Terres Sans Nom
Profession : Aventurier
Race : Humain Immortel
Age : 6238 ans
Faction : Immortels du Crépuscule

Synopsis :

"Sa puissance transcende l'espace et le temps. Elle n'a cure du Bien et du mal, elle se situe bien au-delà.Elle a unifié mais aussi déchiré le Monde des Hommes. La passion est son alliée. Quelle est-elle?"

Il y avait au Sud-ouest de l’actuel Baq i Kawten, un Comté qu’on appelait Borëndor. C’est là-bas que naquit Morgan. L’époque de sa naissance concorde avec la campagne menée par des religieux, plus connue sous le nom de la « Chasse des Sorciers ». Elle consistait à tuer tous les enfants qu’on suspectait d’être fait de la main du Diable. Sous le couvert pseudo-religieux de la chose, la vérité était qu’il fallait éliminer toutes les familles athées ou croyantes en Armélia ou même encore Arbros.

Les parents du jeune Morgan furent massacrés pour « hérésie ». Cette politique menée à l’insu du Comte de Borëndor, fit de grands massacres et entraîna plus ou moins la chute du Comté par les Sectes. Rivaris, en charge du domaine et qui était le petit-fils du Comte, était également l’oncle de Morgan. Il sauva son neveu de la noyade et entreprit de l’élever comme son propre fils.

Escrime, littérature, navigation, pratique des langues et visite dans les maisons closes devinrent le quotidien du jeune Helsing. Vers l’âge de dix-huit ans, Rivaris tomba malade et mourut à petit feu.

Vagabondant entre plusieurs contrées, Morgan vivait principalement de petits boulots comme forgeron ou garçon de course. Il rencontra un vieil homme qui s’appelait Ogion. De cet évènement naquit une grande amitié. Les deux hommes s’entraidèrent pendant des années. Ils fondèrent l’Ordre des Immortels du Crépuscule avec Sinja et Derek. La Première guerre des Ténèbres éclata et se termina dans les flots de sang et l’entrée de l’Ordre Sidhes dans la clandestinité.

Vers l’an 356 de la deuxième ère près du village de Markengate subit les dernières prémices du Fléau par le biais des agressions de troupes vampiriques. C’est en cette année, que Morgan connut l’amour de sa vie via Amaranth, jeune demi-elfe. Les deux fiancés furent brutalement séparés par la mort dans la bataille du refuge de Borgatios. Amaranth fut tuée par une Sidhes camouflée en paladin vampire. Ogion perdit la vie également pendant ce combat, laissant les trois garçons livrés à eux-mêmes.

Rongé par la culpabilité, Morgan entama un exil sur deux longues années. Des marais de Corionis aux dunes du désert d’Arbilion, l’aventurier traqua les responsables de la mort de sa fiancée. Ne faisant preuve d’aucune pitié, il tua et les massacra jusqu’au dernier. A la fin de son périple, il fut capturé par les Nymphes d’Arbilion et fut réduit en esclavage.

Il se distingua des autres prisonniers grâce à son entraînement d’Immortel et parvint à vaincre de nombreuses Nymphes avant de tomber à cause du manque de nourriture et de la fatigue. Finalement sorti des mines, il se réveilla au petit matin dans la forteresse des Nymphes et rencontra une jeune femme qui elle aussi avait gagné le respect des amazones. Elle s’appelait Emaryä. Elle libéra l’aventurier grâce à un accord passé mais en échange, il dut triompher des épreuves du Temple des Ames. Forts de ces victoires, Morgan ressortit plus mature et plus fort mais toujours le cœur brisé par l’absence d’Amaranth. Il intégra Emaryä à l’Ordre des Immortels du Crépuscule.

Pendant six jours et cinq nuits après les évènements du désert, Helsing forgea sa propre épée qu’il baptisa du nom de sa fiancée. Il dirigea l’Ordre jusqu’à ses dernières années marquant la résurgence des Sidhes. Combattant leurs ennemis de toujours, les Immortels luttèrent sur bon nombre de terrains autant politique que militaires. Morgan trouva son apprentie Serena lors de cette période, en Edhilmar. Il emmena également Cintálos native elfe dans ses aventures.
Vers la fin de la sixième ère du Monde, le Sanctuaire de Symphonia tomba, attaqué par les légions Sidhes. Les Immortels contraint de disparaître dans l’ombre devinrent un mouvement souterrain aux multiples réseaux… et attendant son heure.
La lutte a prit bien des visages et au travers des mailles du plan des Sidhes, les Immortels rongent les efforts des Ténèbres. Morgan a dépêché Emaryä en Arbilion, Sinja et Derek dans les marais de Corionis, luttant lui-même dans une odyssée qui l’emmènera dans les confins du Monde.

Helsing reste un homme d’aventures, excentrique, puissant et amoureux. Il est à craindre que dans chaque plan de l’aventurier, l’objectif premier reste de revoir Amaranth. Serena est comme sa nièce. Cintalos une amie proche. Le trio qu’ils forment semble invincible et viendra à bout des profondeurs des Terres Sans Nom.


Dernière édition par Morgan le Mer 15 Fév - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Lun 13 Fév - 17:36


Nom: Yënfhell-Dhane
Région: Soléandre/Nécropole de l'Ombre
Profession: Bras droit de Lord Nysla
Race : Elfe Noir
Age: 542 ans
Faction: Ordre Sidhes

Synopsis:

L’enfance caractérise la période où un individu est le plus influençable, plus vulnérable. C’est là que naturellement on trouve l’origine des problèmes d’une personne. Période achevée par l’adolescence, avant d’être propulsé dans le monde des adultes, l’enfance est censée être innocence, pureté et bonheur, bien loin des responsabilités et autre tracas d’avant-garde.

Yënfhell naquit dans les profondeurs de l’ex-Thyrillie, aujourd’hui nommée Har-Than. Elfe noir mâle, il fut contraint par les coutumes de son espèce à manier les armes et les pièges et être tenu loin de toutes pratiques magiques. Le garçon montra très tôt une capacité innée pour apprivoiser ou du moins approcher, les araignées géantes auxquelles, il subtilisait du poison pour l’enduire sur ses lames par la suite.
Son adolescence fut courte. Ses premiers amours, tortures et autres découvertes liées à cette période, forgèrent le Yënfhell que nous connaissons aujourd’hui. Ses parents tués lors d’une expédition dirigée avec le clan Ferl, obligea le jeune homme à servir sa tante, Qualicas-Dhane, ex-matriarche devenue branque par la décadence du clan Dhane. Yënfhell dut apprendre à vivre seul parfois en communauté avec les autres de son clan mais l’abandon suscité par la mort de ses parents et de Qualicas, en fit quelqu’un de solitaire.

Devenant un bretteur hors pair, il parvint à se hisser au rang de maître d’armes. Mais en l’an 46 de la septième ère du Monde, la trahison de Qualicas engendrera la fin du clan Dhane. Dans la foulée, les deux cousines et le frère de Yënfhell seront massacrés dans leur cellule comme de vulgaires brigands. Cet acte sauvage et complètement dénué d’intelligence, provoquera une colère incommensurable dans le cœur de l’elfe noir.

Il se mettra à mépriser Suhl-Kahn, qu’il respectait pour son intelligence (contrairement à sa pauvre tante) et sortira vivant des profondeurs de Thyrillie. Recueilli par le Comte Hériospholias appelé aussi Lord Ténébros, Yënfhell sera soignée mais gardera sa voie déraillée suite à la tentative ratée d’exécution.

Rejoignant l’Ordre Sidhes, Yënfhell voit son entraînement achevé auprès d’eux. Devenant ainsi un des plus grands guerriers de ce Monde, il rasera les Cités souterraines elfes noires de Fhar-Than et Relhar-Fyrsul, prenant ainsi le titre de « fléau des elfes sombres ».

A la mort du Comte, il deviendra le bras droit de Lord Nysla et Général Suprême des Armées du Nouvel Empire. Il cessera alors de s'apeller Yënfhell pour prendre le nom de Lord Dhaneas.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   Mer 15 Fév - 20:02


Nom: Sharnforoth
Région: Les Terres sans nom / La Nécropole de l'Ombre
Profession: Mage-Guerrier
Race: Humain immortel
Age: 1985 ans
Groupe: Ordre Sidhes


Synopsis: «  Je maîtriserai autant la vie que la mort. A genoux devant votre Seigneur. »

Vers l’an despotique (3526 ap.S) des landes obscures sacrées, les tribus barbares de la vallée de Fortunia, se heurtèrent violement aux tribus orcs voisines. Les récits des combats sanglants font état de légendes et de guerriers victorieux.
Cette guerre se termina à peu près vers 3528 ap.S. La paix fut signée sur la soumission et l’esclavage des humains. Une stèle fut érigée afin de rappeler à tous pourquoi cet état de fait.

De cette débâcle humain, jaillit l’empire d’Arkunom où Orcs menaient la danse soutenu par des contremaîtres gobelins pourvus de cruauté sans égale. Une sorte de revanche en était à l’origine.
La main d’œuvre bon marché permit de construire de grands édifices et de puissantes forteresses protectrices.

Il s’ensuivit une révolte massive, puissante et organisée. A ce jour on ignore encore comment cela se produisit. Les barbares menés par Nargoth renversèrent les orcs. La reine, femme de Nargoth, mourut sur le champ de bataille. Mais avant de trépasser, elle voulut voir son fils.
Nargoth ouvrit alors le ventre de sa femme, et celle-ci tint son bébé lors de ses derniers instants.
Ce fut la première chose que goûta Sharnforoth : le sang de sa mère.

Nargoth devint donc le premier Empereur humain d’Arkunom. Son fils héritier fut initié à tous les arts de combats. Il apprit à manier toutes les armes. De la lance à la fronde, Sharnforoth les maîtrisait plus ou moins. Pourtant le fils méprisait ouvertement ces « jouets ». Il affectionna l’épée à deux mains. Cette arme qu’il décrivait comme parfaite, était pour lui , une extension de l’être et non un simple objet.

Sharnforoth fut éduqué également dans la magie élémentaire. Le feu destructeur retint bien plus son attention que le reste.
Participants aux tournois, il se hissa au rang de meilleur mage de feu. C’est ici qu’il se fit remarquer par un magicien errant qui recherchait des disciples. Accueillit à la capitale, ce magicien put donc prendre Sharnforoth sous son aile. Nysla l’intia donc à la magie noire. Il lui enseigna beaucoup, l’amenant jusqu’à maîtriser la vie et la mort.

Les choses s’aggravèrent lors des festivités du solstice d’été, quand la princesse Noctura fut reçue, elle et sa suite, au palais de la capitale.
De nature vampirique, Noctura manipula l’empereur et voyait ces terres comme un garde-manger. Lors de son séjour , elle transforma discrètement serviteurs et conseillers, faisant tomber le pouvoir centrale sous sa coupe, ne restant que l‘empereur seul.
La nuit des Ostriges, Noctura lança donc le coup d’état , combattant Nargoth dans la grande salle des audiences. Sharnforoth ne se réveilla pas à temps et ne put aider son père. Il assista à la mise à mort du balcon du ciel alors que Noctura transperçait l’empereur.
La fuite de Sharnforoth fut chaotique. Cherchant à rejoindre son mentor, il prit les passages secrets du palais, mais trahi par les serviteurs royaux, il fut capturé et mis à mort.

Cependant, Nysla avait prévu cet évènement et avait donc donné tous les moyens à Sharnforoth d’accomplir sa vengeance. Le corps torturé du fils se ranima alors que l’essence vitale investissait chaque spore de la peau ensanglantée.
Noctura se proclama Reine vampire d’Arkunom et rebaptisa son royaume « Mérianna » en souvenir de sa sœur.
Les mois suivants , saluant le début du règne de Noctura, se virent teintés de faits étranges relatant un monstre hantant les faubourgs de la capitale.

Sharnforoth élabora un attentat et le soir des festivités qui avait vu l’arrivée de Noctura un an auparavant, parvenant à se retrouver seul avec la Reine, destiné à être son dîner.
Le nécromancien se révéla donc libérant sa puissance destructrice. Sa renaissance nécromancienne décuplée par l’enseignement Sidhes, lui permit de vaincre Noctura rapidement . Mais il ne la tua pas. Il tortura son âme et enferma à jamais les débris de l’essence vitale dans le corps, promettant la souffrance pour l’éternité.
De retour à sa forteresse, Sharnforoth fusionna la vampire à l’un des murs de la salle du trône. Encore aujourd’hui, on peut entendre les gémissements d’outre-tombe de Noctura, tel un spectre du royaume des morts.
Les années suivantes virent la recherche active du seigneur pour atteindre la parfaite immortalité. Sharnforoth scinda son âme en sept parties qu’il cacha aux quatre coins du monde.
Il continua d’apprendre les techniques sidhes se hissant au rang de maître sombre et forma de nombreux guerriers des ténèbres.

Sharnforoth devint le bras droit de Lord Nysla après la mort d’Hériospholias.Dans les dernières années de sa vie, le champion des ténèbres s’impliqua dans la guerre civile du Cartal sur ordre de son maître.

Il fut finalement tué par Lord Eregain au cours du combat durant la nuit des Satyres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie des Personnages de Morgan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encyclopédie des Personnages de Morgan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga | Personnages pris
» Les personnages joueurs
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» Personnages - les cendres de Middenheim
» portrait de personnages illustres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Des règles et du RP :: Background-
Sauter vers: