AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Océanides (Par Ankou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:50



Origine Divine


Toute vie prend ses débuts dans le monde Aquatique et aujourd’hui encore, tout être vivant est composé en partie avec l’élément liquide.

Les Océanides sont, selon la légende, les Habitants et protecteurs des fonds et abysses Marins Enfants de la divinité Déchue Hydro.

Celui-ci est né, selon la légende, de l’union interdite entre les divinités d’Hertesor et d’Armelia. Amour qui ne dura que le temps d’une lunaison complète et qui engendra, en plus d’Hydro, le phénomène des marées.

Fils de deux divinités, Hydro naquit avec un pouvoir supérieur aux autres Dieux.

Cette causalité sera d'ailleurs à l'origine même de sa future destinée.

En Effet, Nyarlathotep découvrit son existence au sein de la Faille de la Mer de Lune, lieu même où Hertesor et Armelia s’accouplèrent et où ils décidèrent de cacher leur descendance.

Encore très jeune, Hydro ne pu résister ou même se cacher convenablement contre le courroux de l’Unique.

Il obtint le salut pour sa vie par Grâce de Nyarlathotep, qui fut enclin à réaliser les prières d’Hertesor et d’Armélia, qui lui demandèrent d’épargner leur Fils.

Certaines règles furent en revanche établies quant à l'existence que devrait suivre Hydro.

Tout d’abord, il dut perdre la totalité de ses pouvoirs, ainsi que son immortalité.

En outre, durant toute sa vie, il devrait rester caché aux yeux des autres Dieux, pour éviter que ceux-ci ne cèdent à la Jalousie. Mais aussi, pour éviter que l'idée d'un tel Blasphème ne se reproduise à l'avenir entre deux autres divinités.

Hydro fut donc contraint de demeurer jusqu'à la fin de son existence dans la Mer qui le vit naître. L’interdiction de se montrer à la surface fut proclamée. Nyarlatothep enchanta la caverne dans laquelle hydro devait passer toute sa vie, avec un sort lui interdisant d'en sortir, mais aussi avec un second, dont le rôle était de foudroyer immédiatement Hydro. Si celui-ci trouvait le moyen de s'extirper de sa prison.

Aujourd’hui encore, les Océanides ont dans leurs gènes une faiblesse extrême face à cet élément tombant du ciel, comme un châtiment divin.

Hydro passa donc les trente premières années de sa vie, seul enfermé dans cette faille.

Les jours passaient et se ressemblaient inexorablement, provoquant dans le coeur d'Hydro un sentiment d'injustice et de frustration.
La souffrance liée à la monotonie de sa vie, mais aussi au fait de se savoir prisonnier à jamais, faisait traverser dans la tête d'Hydro l'envie de mettre fin à ses jours.
Cependant, cette chose aussi lui était interdite.

Il fallait qu’il paye pour ses parents et qu’il subisse la colère de Nyarlathotep, même si en fin de compte, il n'était qu'un pauvre innocent dont la seule faute était d'avoir vu le jour.

Il était piégé. Il se résigna donc à attendre sa Mort, qui viendrait à l’âge de cent ans, date d'expiration de son supplice.

Néanmoins, un événement-surprise vint bouleverser cette existence de Misère.

Alors que par une froide nuit comme il en est souvent le cas dans les Abysses, Hydro qui dormait entendit un chant d’une douceur envoutante

Il crut tout d’abord rêver, la première fois qu’il entendit cette musique. Mais ce chant revint tout les jours, rendant Hydro complètement fou et dépendant de cette chanson qui venait rompre sa mélancolie.

Alors, il se mit, lui aussi, à chanter. Pour ce faire, il travailla ses cordes vocales alors endormies depuis si longtemps, jusqu'à réussir à obtenir un son.

Au début ce son fut toujours sur la même note et n'avait pas une assez jolie mélodie pour qu'Hydro transmette à cette créature inconnu, ce qu'éveillait dans son cœur la voix qu'il entendait.

A force d'exercice, Hydro réussi finalement, au bout d'une année d'entrainement, à acquérir la capacité de pouvoir répondre à son interlocutrice. Puisque le son de la voix qui le berçait, lui renvoyait une image féminine.

Durant 10 ans, ces deux chanteurs communiquèrent sans jamais manquer à l'appel de l'autre un seul jour.

Cette période fut pour Hydro une bénédiction. Sa solitude était rompue, ses jours étaient enfin intéressants à vivre et enfin l'espoir vint en lui de rencontrer un jour cette créature. Mais pour cela, encore fallait-il celle-ci vienne à lui.

Le Sort que Nyarlathotep avait lancé sur la faille empêchait Hydro d’en sortir, mais le dieu avait négligé d’interdire à une créature extérieure d’y pénétrer.

C’est de cette erreur que naquirent les Océanides, enfants d’Hydro et de Siren, la Femme-Poisson.

Hertesor, se repentant de son erreur passée, avait envoyé une de ses créatures pour qu’elle divertisse son fils tout le long de sa vie. Mais l’échange de sentiments évoqués par les chants de Siren et de Hydro fit naître en la Femme-Poisson le désir de rencontrer celui pour qui son cœur battait.

Ce fut elle qui trouva le chemin dans le labyrinthe de corail menant à la faille. Et ce fut elle qui profita de l’oubli de Nyarlathotep.

Elle mit 7 années à trouver la faille, guidée par la voix mélodieuse d’Hydro qui sentait qu’elle s’approchait de plus en plus de lui.

Enfin, le jour où les deux futurs amants firent connaissance arriva.

Hydro avait alors atteint l’âge de 50 ans. Siren était séduisante, et bien qu’attirée par Hydro, elle ne s’en laissa pas moins courtiser durant trois longues années, dans une parade amoureuse qui ne cessait qu’au moment où les 2 êtres fermaient les yeux pour rêver encore de l’un et l’autre.

Au bout de ces trois longues années, Siren succomba enfin aux avances d’Hydro et tous deux se lancèrent dans une étreinte sexuelle des plus passionnée.

Hydro mourut juste après celle-ci, laissant Siren seule et enceinte.

Après avoir enterré le corps de son tendre amour, Siren quitta la faille pour retrouver le monde des Océans. Elle mit cette fois-ci une année pour parcourir le chemin retour.

Arrivée dans la Mer-des-étoiles-perdues, elle vint demander à Hertesor sa protection et le droit de Vie pour la descendance de son fils.

Hertesor consulta alors Nyarlathotep qui imposa une nouvelle fois certaines obligations pour la nouvelle race qui allait naître.

Le Dieu consentirait à les laisser vivre, si les Océanides devenaient les gardiens du Monde Sans Nom, le protégeant de toutes menaces.

Hertesor, ne pouvant marchander avec L'Unique, accepta et permit à Siren de déposer alors les 15 œufs qu'elle portait en elle, au fond de la mer qui allait devenir son tombeau: puisqu'elle trouva la Mort en mettant sa progéniture en sécurité.

Les œufs furent placés sous la protection des dragons Aquaéro, gardiens de la race Océanide, issus de la magie d’Hertesor et Armélia, afin que les œufs à éclore soient protégés de tous les prédateurs du monde Marin.

C'est pourquoi on retrouve la répartitions suivantes dans la ponte de Siren : 5 mâles, 5 femelles et leurs 5 gardiens.


Les œufs sommeillèrent durant 100 longues années c'est-à-dire la même durée que le temps d’existence qui avait été accordé à Hydro. Puis vint le jour de l’éclosion.


Les mâles et femelles formèrent 5 couples qui se dispersèrent dans des directions différentes, accompagnés d'un Aquaero pour les protéger.

Chaque couple reçut un nom différent. Noms qui aujourd’hui encore vivent dans celui des cités Ancestrales Océanides. Lieux d’où la colonisation des mers, lacs, fleuves, et rivières allait commencer.

Ces villes étaient :
Achéronie, se trouvant dans la Grande Mer de Glace
Nérénie, se trouvant dans La Mer de Tinan
Tritonie, se trouvant dans la Mer de Faelun
Arionie, se trouvant dans La Mer du silence
Hartéliasérie, Se trouvant dans la Mer de Lune juste au dessus de la Faille même ou vécu Hydro. Elle est la capitale du Monde des Océanides.

Le développement de la race au cours du temps


Dernière édition par Morgan le Lun 26 Sep - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:50

De toutes les races du Monde Sans Nom, les Océanides est l'une des plus anciennes

En effet, alors que le monde du dessus était encore invivable pour toutes créatures, Les océanides vivaient et prospéraient déjà depuis des siècles, subsistant grâce aux richesses et ressources du monde marin. Créatures marines, ils respiraient l’oxygène contenu dans l’eau grâce à leurs branchies.

Vivant tout d’abord dans des cités creusées dans les roches des montagnes marines, les Océanides développèrent très vite cette technologie de premier ordre qui encore aujourd’hui laisse rêveur les plus grands chercheurs et scientifiques des autres races:

Leurs découvertes s’étendirent dans de multiples domaines :

- géothermie

- énergie hydraulique (conception de barrages dans lesquels des moulins servent à réguler le flux et à créer de l'énergie physique pouvant enclencher des mécanismes


- nouveaux alliages de métaux.

- construction de forges sous-marines.

- système d'éclairage des cités grâce à l'élevage d'organismes animaux luminescents qui, regroupés dans le crysarium, permettent, quand leur concentration est forte, de produire une lumière forte, douce et agréable qui se marie et souligne le bleu de l'océan à merveille ...

Disposant de minéraux et métaux ne se trouvant que dans les abysses, les premières constructions Océanides étudiées et réalisées, furent celle des forges en milieu aquatique.

N’ayant pas la possibilité de créer du feu dans l’eau, les Océanides installèrent leurs forges dans le sein de grottes sous-marines, afin de pouvoir forger leur métaux.

Ainsi le coranium, l’Abysium ( plus résistant que l'acier), le plumérium ( connu pour être souple, léger mais aussi solide) et le basalte devinrent les matériaux des nouvelles cités Océanides. La particularité principale de ces constructions était de pouvoir résister à la pression de l’eau, même à des profondeurs extrêmes.

Vint ensuite la création de cultures.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:51

La géothermie et l'énergie hydraulique furent le second domaine où les océanides mirent toutes leurs forces de créations.
Déjà très utilisés dans l'exploitation de leur forge, ils comprirent très vite que l'énergie géothermique et celle dégagée par la pression et la circulation d’eau et de chaleur leur permettrait de générer une force motrice, une force physique.

L'édification de barrages vint après la géothermie, les Océanides comprirent très vite que la puissance dégagée par les marées et les courants pourrait être une grande source pour l'exploitation d'énergie. Il fut ainsi possible d’installer les Cités au cœur des plus puissants courants sous-marins, le barrage ayant autant un rôle protecteur que d’exploitation…

Ainsi, toutes les cités Océanides furent protégées par un complexe système de barrage faisant face à la violence des vagues, marées ,courants ou encore tsunami.


L'herboristerie et la Médecine furent ensuite le troisième centre d'intérêt des Océanides.
Comparant les valeurs curatives des plantes aquatiques et vivantes en surface, les Océanides, disposent de remèdes inexistants sur le monde terrestre.

Le développement de l'armement dans le monde Océante, ne vint que très longtemps après, durant leur second exil.
Dans les premiers siècles de leur existence, les Océanides ne confectionnaient et ne s'attelaient qu'à la création d'armes sommaires, peu évoluées.


Le seul inconvénient que rencontrait alors les Océanides lors de leurs explorations à la surface, n'était que leur incapacité à résider plus quelque heures consécutives à l'air libre. Leur nature amphibienne leur interdisant un séjour plus prolongé hors de l’eau, ils sont obligés de regagner le monde marin. En effet, leur peau ne supporte pas d'être trop longtemps hors de l'eau et ceci peu leur être mortel.

De ce fait, l’exploration des terres intérieures, se fit (et se poursuit encore aujourd’hui appuyer par la nouvelle création des Lylipad) grâce aux rivières et fleuves qui parcourent le Monde sans Nom.
L'environnement terrestre étant inhospitalier aux Océanides à long terme, ils inventèrent Les Lylipad pouvant être comparer à des villes flottantes, disposant de toutes les ressources possibles, pour permettre la colonisation et l'établissement de nouveaux royaumes sur les nouvelles terres conquissent ou explorées.
Ces Lylipad ont pour but premier d'améliorer la vie des Colons puisque ceux-ci fournissent un univers aquatique ou les Océanides peuvent retourner tout les quinze jours.
Il est possible aux Lylipad de s'aventurer dans tout les cours d'eaux permettant leur navigation.
Ensuite servant, de Base principale pour l'édification de nouveaux royaumes terrestre, ils sont le lien entre la cité mère aquatique, et les autres royaumes qui composent l'empire Océanide.

Malheureusement, leur amour pour le monde de la surface dépérit lorsque de nouvelles races évoluées ou en voie d'évolution commencèrent à fouler ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:51

Idéologie et espérance massacrée .


De nombreuses races apparurent lors de l'évolution du Monde Sans Nom.
La première à apparaître fut bien sur les Arshees, ainsi que leur frères végétaux qui sont à l'origine même du début de l'exploration du monde terrestre par les Océanides, puisqu'avant l'oxygène en surface était inexistant.

Très vite, les Océanides se prirent d'amitié avec ces arbres vivant et parlant, dont certains dépassaient déjà le siècle en Age, quand le premier océanide posa les pieds sur la terre ferme.

Empreints d'une grande sagesse et d'un humour encore inconnu pour les océanides, les Arshees se révélèrent être de très bons interlocuteurs.

Les deux races, avides de connaître les secrets du Monde Sans Nom, passaient parfois plusieurs jours à discuter leurs savoirs respectifs.

L'échange entre les deux cultures permit aux océanides de rencontrer de nouvelles sciences : comme la magie, l'étude des runes, la connaissance des plantes terrestres ou encore l'apprentissage du langage commun.

Ces deux civilisations cohabitèrent longtemps dans une paix qui aujourd'hui ferait pâlir les plus pacifistes des Sylvains. Mais tout cela allait bientôt prendre fin. Avec l'évolution végétale du monde terrestre, allait venir l'émergence de nouvelles races animales, dotées d'une intelligence dite supérieure. Puis, ce fut le tour des races elfiques de voir le jour.

Ce furent les races barbares qui virent le jour après ceci, trolls, orcs , Gobelins… Tous gardent encore un certains aspect bestial bien qu'aujourd'hui chacune soit civilisée, enfin en partie....


Bien que très primitifs au départ, les Océanides virent en ces nouveaux arrivants, de nouvelles perspectives d'avenir. Après tout, le Monde ne serait-il pas plus intéressant avec l'apparition de nouvelles nations civilisées autres que la leur et celle des Arshees?


La Solitude d'être l'unique race de type animal dotée d'une intelligence supérieure poussa, selon la légende, les Océanides à instruire les nouvelles races qui émergeaient.

On dit d'ailleurs, que si les sylvains ont un tel amour pour la nature et la sagesse, c'est grâce à l'intervention des Océanides dans leur culture. Leur langue même découlerait de celle des habitants des mers. Quoique le temps l’ait considérablement fait évoluer et que finalement furent oubliés ces premiers instructeurs, après leur retour à la Mer.

Aujourd’hui, seuls certains vieux Arshees se souviennent encore de ces êtres qu'ils avaient tant affectionnés.

Cependant plus les races évoluaient et plus celles-ci commençaient à vivre contre les principes des Océanides, Trolls, Orcs, Gobelins ou les elfes qui allaient devenir les drows commencèrent à abattre des forêts entières. Pour se construire des habitats de fortunes au départ… Mais qui très vite se développèrent en cités et colonies, demandant encore plus de matières premières.

Parmi les nouvelles races, seuls les Sylvains continuèrent à vivre en parfaite harmonie avec la nature. Ce qui causa d'ailleurs la brutale séparation en deux branches raciales que nous connaissons bien.

Les Océanides furent touchés par la douleur des Arshees qui voyaient leurs frères-arbres mourir. Aussi, jugeant bon de mettre un terme à ces massacres, les Océanides décidèrent de partir en guerre contre ces peuplades barbares.

L'instruction n'ayant permis de conformer les nouvelles races à leur optique de vie, les Océanides décidèrent de préserver le monde par les armes. De nombreux conflits virent le jour et il en découla des bains de sang d'une extrême violence.

L’art de la Forge, de la métallurgie et la technologie des Océanides leur conférait une domination totale sur les autres races encore toutes jeunes, et qui commençaient seulement à entrevoir les aspects des différentes sciences de ce monde.

Grâce à ce savoir, leurs armes de guerres commencèrent à se faire de plus en plus sophistiquées. De ce conflit date la naissance des premières armes de sièges, maintenant répandues dans le monde Sans Nom.

La force d’impact des amphibiens causait de lourdes pertes dans les rangs adverses. Et ce peuple pourtant pacifique perdait peu à peu ses valeurs originelles en s’adonnant à des boucheries sanguinaires.


Les Océanides eurent l’idée d’éradiquer ceux qu’ils considéraient à présent comme des parasites, mais Armélia Mère naturelle de leur race les en empêcha. Elle demanda à ses Enfants, pour le bien de l'équilibre, de retourner au Monde du Silence des profondeurs marines, pour la durée de 5 longues ères complète.

Les Océanides s'exécutèrent non sans émettre le regret de ne plus explorer le monde de la surface qui les attirait tant.
Comme si le calvaire que vécu Hydro de ne pouvoir vivre à la surface vivait encore en eux.


Aussi les Océanides regagnèrent leur monde Aquatique, pour être oubliés des autres cultures. Seule la garantie faite par Armélia de guider la race des sylvains vers la voie qu’eux-mêmes suivaient (c'est-à-dire la défense de la nature) et le fait qu'elle leur donnerait à nouveau le droit de rejoindre la surface, une fois l'équilibre naturel entre toutes ces nouvelles races rétabli, les réconforta un peu dans leur malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:52

Retour au monde aquatique.


Les Océanides prirent leur retraite du monde de la surface comme un exil imposé par leur mère spirituelle. Ils se jurèrent de ne pas intervenir si la nature terrestre était en péril. Sauf pour préserver la race Arshees avec qui ils avaient noué une profonde amitié… et partagé des connaissances, tel que le langage commun ou la magie élémentaire.

Pour occuper leur désir d’apprendre et d’évoluer il se remirent dans des recherches scientifiques. Mais cette fois, ils accentuèrent leurs recherches sur l'armement et sur la Magie qui était alors pour eux une découverte assez récente. Les océanides savaient que le mal c'était installé à la surface et qu'un jour ils devraient y retourner pour l'éradiquer.

Ils commencèrent à mettre en place une vraie industrie militaire.

La géothermie, alors utilisée simplement pour subvenir aux besoins en énergie de leurs mécaniques particulières, commença peu à peu à gagner les armes de guerre.


De nouveaux alliages, qui allaient devenir l'ossature des armes, virent le jour. Souplesse, mobilité, solidité et efficacité devinrent très vite les maîtres mots de l'industrie militaire Océanide.

Les Forges sous-marines devinrent de véritables Usines d'armements sophistiquées. En plus du développement des armes, les Océanides instaurèrent des écoles de combat, où sciences des batailles, stratégies militaires et maniement des armes serait enseigné et perfectionné.

C’est aussi à ce moment précis que leur double mode de reproduction prit toute son ampleur.
Ils avaient goutté à la guerre, et celle–ci bien que contraire à leurs anciennes valeurs, ne leur avait pas déplus pour autant.

Nombres d’Océanes se virent octroyer le rôle de pourvoyeuses d’unités militaires, les faisant passer du mode de reproduction vivipare (le préféré des Océanides en général), pour celui d’ovipare hérité de leur Mère Siren.

En mode Ovipare, Chaque Océanes peut pondre 5 œufs tous les 4 mois. Le temps de gestation pour les œufs est de 3 mois. Ils sont entreposés dans d'immenses couveuses où sont regroupées toutes les progénitures par familles ou clans.

Les Océanides nés de cette manière ne sont pas aussi évolués que leurs homologues nés par mode vivipare.
Cependant, ils n'en restent pas moins des soldats aux physiques taillés pour le combat.

En mode vivipare, chaque Océane peut donner naissance entre 1 et 3 Océanides. La durée de gestation est de sept mois et les enfants issus de ce mode de reproduction sont destinés bien souvent à l'ingénierie, ou encore à l'étude de la magie ou encore au commandement des armées. Ils sont bien plus intelligents et puissants que leurs congénères ovipares et sont destinés à continuer d'emmener la race sur la voie du progrès.


Bien que défavorisé par le mode de naissance, il n'est pas rare de retrouver des océanides née par mode ovipare au sein du fleuron de la société, car dans la coutume de la race chaque être naît égal aux autres, et seuls les actes qu'il accomplira dans sa vie décideront de son rang dans la société.

Aujourd’hui sous la protection des flots, des bataillons d’Océanides continuent de perfectionner leur art de la guerre. Afin d’être aptes au combat, si jamais leurs royaumes venaient à être menacés. Si l'appel d'Armelia ou d'Hertesor venait à demander leur aide.

L’envie simple de reconquérir ce monde qui était le leur, mais surtout l'envie de découvrir les nouvelles richesses que la surface leur offrirait renforcent leur désir de retour à la surface. Même si pour cela ils devraient y retrouver la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:52

La Renaissance


La période d'exil, qui fut imposé, prit fin il y a peu.

Ce jour fut célébré, dans toutes les cités Océanides, comme le Jour du Renouveau. Enfin ils allaient pouvoir revoir la beauté du monde qu'ils avaient quitté avec regret et chagrin.

Lors de ce même jour, il fut décidé que plusieurs expéditions seraient lancées pour reconquérir quelques territoires terrestre et pour s'informer des changements qui étaient apparues au fil du temps.

De nouvelles expéditions devraient d'ailleurs voir le jour. Car les premiers résultats récoltés par les scientifiques Océanides mentionnaient de nouvelles races parmi la faune et la flore à la surface.

Les Anciens peuples civilisés s’étaient inexorablement déployés, certains avec une technologie qui méritait que l'on s'y intéresse.

Mais, ce qui préoccupait le plus les Océanides était que la nature, pour laquelle ils vivaient, était de plus en plus menacée par cette expansion. Aucune mission d’exploration n'avait encore trouvé de représentant de la race Arshees. Et les belles forêts et jungles sauvages d'antan avaient quasiment toutes disparu.

Les Océanides sont de retour à la surface. Ils jugeront les races et si, par Malheur, celles-ci vivent selon des critères qui menacent l'équilibre du Monde Sans Nom, alors Ceux des profondeurs reprendront le chemin des armes, à leur yeux devenu la seul possibilité de diplomatie avec les races barbares.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:52

Culture du Monde Océanide.


les Océanides vivent sous des société matriarcales.
Etant de fervents défenseurs de la vie, les femelles sont donc érigées au plus hauts rangs. Car elles seules peuvent donner la vie.

L'une des 3 races antique du monde sans Nom, la culture des Océanides est certainement celle qui comporte le plus de complexité mais aussi de richesses.

Les bibliothèques Océanides (appelées Savatorimus) regorgent de savoirs issus de diverses sciences : l'Histoire, la Médecine, l'Industrie, la Cartographie... On dit d'ailleurs qu'il est impossible de trouver à la surface, même au sein de la bibliothèque de Soléandre.

Adorateurs des divinités Hertesor et Armélia, leurs principes de vies se résument à respecter et préserver la nature du Monde. Que ce soit sous les flots ou sur la Terre.

Leur vie est rythmée par les célébrations dédiées aux différentes divinités qu'ils idolâtres.
Dans la religion Océanides, tous les mois comportent certaines règles à respecter, selon la Fête religieuse que l'on célèbre.
Ces règles sont très diverses : comme l'interdiction de quitter la cité, ou encore la chasse de certains monstres marins.
Ces festivités sont aussi agrémentées par des jeux du cirque, mais aussi par des concours sportifs, de stratégie ou encore d'intelligence qui permettent au Océanides de se mesurer entre eux sur différents domaines.

Nyarlathotep vit en ces enfants, nées de l'hérésie, de possibles garants et Gardiens du Monde Sans Nom, qui en toutes circonstances répondraient à l'appel de leur Mère spirituelle si l'équilibre Du Monde venait à être menacé.

De fait, encore aujourd'hui, les Océanides retsent très attachés à cette tâche qui leur fût confiée.
Certes, ce fut celui qui condamna leur père à tous, qui leur imposa ce rôle en contre partie de pouvoir exister.
Mais au fur et à mesure que les Millénaires passèrent, leurs rancœurs contre l'Unique disparurent pour laisser place à l'amour de la Nature. Amour qui dépasse tout autre chose dans leur idéologie.

Cependant, l'exil qui leur fut imposé fit naître au sein de leur Société un sentiment d'injustice. Et beaucoup aujourd'hui se refusent à remplir le devoir qui leur est attribué.
Ainsi, des groupuscules (Les Hydres), revendiquant la place d'Hydro au sein du panthéon, mais aussi prônant la rébellion contre Nyarlathotep lui-même, en réduisant à néant les nouvelles races qui virent le jour après eux, sont de plus en plus nombreux dans les cités, gagnant peu à peu le pouvoir dans certaines.


En effet, bien que chaque cité ait un monarque à sa tête, toutes fonctionnent sous le régime de la démocratie.
Si le roi et surtout la Reine qui gouvernent ont leur mot à dire dans les décisions et orientent la politique de leur empire, seul l'assemblée élue par les citoyens a le pouvoir d'accepter de nouveaux décrets, lois ou décisions militaires.

Ayant quasiment toujours vécu en autarcie, les Océanides sont un peuple méfiant envers les autres races. Ils n'accordent d'ailleurs leur confiance qu'aux races qui partagent leur point de vue sur le monde.

Leurs rapports avec les royaumes du monde extérieur sont quasi nuls. Le marchandage et le commerce n'ont que peu d'importance pour eux. Et ils limitent bien souvent leur politique étrangère au seul conflit armé.
Vivant sur le principe de l'égalité, les océanides d'une même cité travaillent pour tout le monde.
Bien que la monnaie ( le corynte) et les fortunes personnelles existent, toutes les richesses et récoltes sont réparties équitablement entre tous.


Les guerres de pouvoirs internes dans les cités sont très rares, car le sentiment hiérarchique est très développé au sein de la race.
On ne compte que quelques révoltes contre les suzerains des cités. Les Océanides préférent se confronter avec leur verve et leur intellect par parties politiques interposés, plutôt qu'avec les armes.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:53

Les Cités.


Omnivores, leurs régime alimentaires est principalement fait de poisson, d'algues et plantes marines qu'ils trouvent en grande quantité.
Cependant, il leur arrive aussi de manger de la viande et des végétaux issus du monde terrestre.
Dans les cités, les quartiers résidentiels se trouvent en contrebas, vers 200 mètres de profondeur. Là où le monde du silence prend toute sa splendeur (la zone mésale).
Blottis sous la couverture des dômes de crysarium, les Océanides peuvent admirer les splendeurs des fonds marins illuminés par l'éclairage naturel des cités..

Les couveuses se trouvent encore un peu plus en profondeur à l'extrémité des abysses où se trouvent les pires prédateurs marins.
On y retrouve souvent des postes de gardes où les soldats veillent sur la progéniture, accompagnés des aquaéro. Les forges, elles, sont disséminées là où se trouvent les volcans ou encore les source Hydrothermales.


Toutes ces installations sont souvent reliées par des canaux creusés au sein des montagnes sous-marines. Parfois même, grâce à des tubes permettant le transport d'hommes ou de matières. Cependant ceux-ci ne dépassent jamais en général le kilomètre de long.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Dauphin
Dauphin
avatar

Masculin Date d'inscription : 21/09/2011
Messages : 466

MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   Lun 26 Sep - 7:54

Capacités et aspects.


Les Océanides sont de types humanoïdes. Mesurant entre 1m75 et 2M pour un poids avoisinant les 130 kilos. Leurs peaux sont d'une couleur bleu pâle, virant sur le blanc ou verdâtre et sont parcourues de veines, dans lesquelles circule une substance appelée « Luciférine » qui leur permetm de mieux accepter la pression de l'eau, quand ceux-ci s'aventurent dans les profondeurs marines.

Leur seuil d'acceptabilité de la pression et d'exploration se trouve dans la zone Bathyale, qui commence à partir de 1km de profondeur pour se finir a 4km dans les Abysses.

Toute exploration des Abysses ne peut se faire que grâce à cette bio-luminescence.

Il est dit que certains Océanides peuvent s'aventurer au delà de cette zone Bathyale. Ils sont cependant extrêmement rares. En moyenne : seuls 10 Océanides par cité arrivent à un tel exploit.


Une légende Océanide parle d'un être au pouvoir dépassant les consciences et qui vivrait encore aujourd'hui.
Capable de descendre dans la zone Hadale (qui commence a partir de 6km pour ne jamais se finir, puisque personne n'a jamais pu la délimiter), cet Océanide, serait le premier née des fils d'Hydro.
Son Nom cependant ne fut jamais mentionné, et il reste encore un mystère pour tout Historien Océanide.
On sait seulement qu'il disposerait des mêmes pouvoirs que son Père mais qu'ayant atteint l'âge adulte, il put se cacher de Nyarlathotep.

Enfin, ceci ne restait qu'une légende non prouvée que l'on racontait aux jeunes enfants. Comme celle du Guerrier Divin Protecteur des Océanides.

La peau des Océanides est plus épaisse que celle des autres races.
Elle permet aussi une meilleure résistance aux forces s'exerçant sous la mer. Recouverte d'écailles à certains endroit du corps (avant bras, jambes, visages....), elle assure aux Océanides une meilleur pénétrabilité dans l'eau.
Aussi, il est possible pour certains individus d'atteindre des pics de vitesse de 40km/h.



Les mains des Océanides sont palmées.
Les Océanides arborent des nageoires de différentes couleurs et de différents usages selon les sexes.
Alors qu'elles semblent flotter chez les femelles, telles des voiles mêlant le bleu le jaune et le vert, celle des mâles sont aiguisées et dures comme de l'os. Souvent, ceux-ci les utilisent comme armes, dans les compétitions de lutte.

Taillés pour le combat, grâce à leur physique de prédateur, ils sont de fins combattants au corps à corps et au maniement des armes. Bien que leurs nageoires, coupantes comme des lames de rasoirs et leur dentition pareille à celle des requins, soient déjà des armes naturelles.

Les Océanides n'ont pas une chevelure comme les autres peuples. Leur tête arbore trois ailerons assez plats, partant du sommet de leur front pour descendre parfois jusque dans le bas du dos pour les femelles. Toutefois, de longs tubes de peau qui reliés entre eux, donnent l'impression qu'ils ont des cheveux.

Les Océanides aiment d'ailleurs se parer de bijoux dans cette fausse chevelure ( les images parlerons mieux)


Les mâles ont souvent le menton un peu plus long que les femelles.
Pour les plus hauts gradés, on peut y voir 2 barbillons.

Afin de protéger leurs gènes de toute contamination extérieure, et pour protéger leur savoir unique, les Océanes ne peuvent d’ailleurs procréer qu’avec les Océantes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Océanides (Par Ankou)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Océanides (Par Ankou)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Felen Ankou Vs Raphael Michaelis [Felen Ankou Vainqueur]
» Toponymie des monts d'Arrée: ROC'H DIALC' HWEZ et ROC'H AN ANKOU
» Quête : Enquête à 2oo à l'heure. (Pv : Felen Ankou )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Des règles et du RP :: Background :: Les races du Monde sans Nom-
Sauter vers: