AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Arshees (Par Natugrove)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natugrove
Composteur compulsif
Composteur compulsif
avatar

Masculin Date d'inscription : 13/09/2011
Messages : 122
Royaume : Archiduché des Grandes Forêts
Titre : Archiduc et Grand-Maître du Culte d'Arbros

MessageSujet: Les Arshees (Par Natugrove)   Mar 27 Sep - 0:21

Les Arshees, peuple des arbres



L'Arshee


Les Arshees, peuple des arbres, forment une race mystérieuse. Ces êtres sont en étroite relation avec la forêt, dont ils tirent tout ce qui leur est essentiel. Leur symbiose est telle que, à sa naissance, l’Arshee est lié à un arbre venant d’émerger de terre. L’Arshee et l’arbre restent ainsi liés toute leur vie, la mort de l’un entraînant celle de l’autre. Ainsi, si l’arbre auquel est lié un Arshee est coupé ou brûle, l’Arshee meurt. De même, si un Arshee est tué à la bataille, son arbre dépérira. Certains arbres vivant plusieurs milliers d’années, la longuévité des Arshees s’en trouve rallongée.

Économie et agriculture


Les Arshees sortant rarement de leur forêt, le commerce s'en trouve réduit. Leurs marchés vendent presque uniquement des produits intérieurs, l'importation étant très faible. L'exportation, un peu plus forte, attire un peu plus de revenus que le commerce intérieur. Les essences et oeuvres que tirent les Arshees du bois, ainsi que les multiples ressources exotiques de la forêt, sont très prisées.
La civilisation arshee est extrêmement avancée. Leur nourriture est fournie par des trailleurs de sèves. Les Arshees ont réussi, grâce à des croisements, à inventer une plante parasite qui s’enfonce dans les arbres pour leur enlever leur sève. Ces plantes se décrochent d’elles même lorque les arbres commencent à manquer de sève et puisqu'elles peuvent vivre une semaine sans sève les arshees peuvent les lier à un autre arbre.
Pour stocker la sève, les arshees font pousser les racines sur une outre de peau. Grâce aux modifications génétiques, les arshees ont inversé le rôle des racines : au lieu de tirer l'eau elles rejettent la sève dans les outres. (La peau d'orbor, un animal sauvage, a comme particularité d'absorber tout liquide qui la touche). Ce procédé ingénieux aide les Arshees, qui se nourissent de la sève, à ne pas détruire leur habitat. Cependant, il reste difficilles de se procurer de la sève, les arbres adéquats étant rares. La sève est apporté en ville sur les dos de grands oiseaux de bât qui peuvent chacun transporter quatre grosse outre. Elle est ensuite soit transformée en nectar (le plus courant), soit cuite et transformée en pâte.

Magie et architecture

Les mages Arshees sont réunis dans des monastères, ou ils perfectionnent leur art. Les mages Arshees tirent leur immense puissance magique de la Nature. Le coeur des arbres qui sont liés à un Arshhe contiennent un immense réserve d'énergie magique, dans laquelle les mages puisent. La magie étant vitale pour la protection de la forêt et la prévention des incendies, ainsi que pour l'aménagement de la forêt, les mages ont de longues études et ne sortent pas de leurs collèges avant 800 ans. Ils sont alors de puissants sorciers.
Les cités Arshees sont bâties à la cime des arbres. Construites en bois et en pellicule de feuilles tressées, les habitations épousent la forme des arbres dans un mariage harmonieux. Les villes Arshees foissonnent de savants,de mages et de marchands. Tandis que les tours de guets et les observatoires magiques s'élancent vers le ciel, des passerelles relient écoles, séminaires, marchés et ateliers d'arts. Toutes les cités sont construites sur des arbres ayant un puissant noyau magique. Leur civilisaion est parfaitement adaptée à la Nature.

Description physique:




Les arshees sont grands et élancés. Il n'est pas rare qu'ils mesurent deux mètres. Leur physionomie est semblable à celle des humains, hormis sur certains points. Leurs barbes et leurs cheveux, bref, leurs poils, sont soit composés de feuilles, soit de mousses et de lichens. Leur peau a l'apparence et la texture de l'écorce. Plus ils vieillissent, plus il ressemble à des arbres. (Leur partie végétale prend le dessus sur leur partie animale.) Malgré cela, les arshees allient la grâce des elfes à l'endurance des nains, c'est à dire et la force et la beauté. Tout les êtres qui les ont rencontré ont été impressionné par leur apparence noble, et pourtant amicale.

Rites et mode de vie.

Les arshees vivent coupés du monde dans leurs villes sylvestres. Ils ont développé une société extrêment complexe, divisé en castes. La plus respectée est celle des magiciens, qui sont tous considérés comme des héros. Ensuite viennent les savants et les érudits, suivi par les guerriers et les artisans. Les agriculteurs et les marchands sont considérés comme étan les moins dignes, mais ils se mêlent facilement avec les autres. La différence entre les castes est minime, bien que les intellectuels soit nettement favorisés.

Chaque cité comporte son université, que tous les arshees fréquentent, et sa bibliothèque. Elles comportent aussi un monastère de mages, ainsi qu'un palais de la chancelerie, le chancelier gouvernant la villes. Les marchés sont toujours bâtis autour d'un grand arbre, sur une plateforme circulaire. Ils peuvent être sur plusieurs étages et sont des lieux plein de vie. Des forums sont situés un peu partout pour que les gens se rassemblent et discutent. Les villes arshees sont donc des lieux hautement colorés ou il fait bon vivre.

Dès leur naissance, les arshees sont sondés par des magiciens pour détecter leur potentiel magique. Si ce dernier est grand, l'enfant entre immédiatement dans un monastère. Les parents de l'enfant le suive souvent et travaille alors sur les terres du monastère. (Bien entendu, les arshees sélectionnés doivent être apparentés à une espèce d'arbre à longue longuévité). Si l'enfant n'est pas sélectonné, trois choix principaux s'offre à lui: s'il vient d'une famille riche ou qu'il est le deuxième né d'une plus pauvre, et si il le désire, il prendra l'orientation deviendra intellectuel; si il est l'aîné d'une famille aux revenus moyens il prendra la relève de l'entreprise familiale (bien que favorisant le travail intellectuel les arshees sont très pratiques) et si il n'est ni le deuxième ni l'aîné il deviendra (rarement) soldat ou choisira lui même son métier .(C'est ce qui arrive le plus fréquemment, mais les exceptions sont nombreuses.)

Dans les villes, la vie suit un court tranquille. On déjeune habituellement en famille, puis le travail commence. Les artisans ouvrent leurs échoppes, les marchands s'occupent de leurs finances et les érudits enseignent, discutent ou travaillent à régler des problèmes. Le travail se poursuit ainsi jusqu'à trois heures, ou les arshees prennent leur deuxième repas, ou à la maison ou sur l'une des nombreuses place de la ville. Ensuite les arshees retournent travailler un peu ou s'occupent de leur foyer. Ils vont au lit à l'heure qu'ils désirent et peuvent se promener dans les rues sous l'oeil vigilant des agents de la chancellerie. Il y a trois services religieux en l'honneur d'Arbros, dieu des forêts, par semaine. Ces services se déroulent dans les grandes cathédrales ou dans les petits temples situés sur les place de rue.

Dans les fermes situés près des arbres à sève, la vie est plus rude. Il faut tailler les mauvaises pousses, bien soigner les arbres et les plantes parasites trayeuses, ainsi que faire attention aux nombreux dangers de la forêt. Cependant, les fermes sont regroupés en villages en comptant entre 3 et 7, ce qui atténue la solitude. Les fermiers se rassemblent tous les soirs sur les places centrales de chaque regroupement pour parler et se reposer. Mais qu'ils soient en ville ou en campagne, les arshees adorent leur vie et forme un peuple très heureux.

Armée et défense

Les royaumes Arshees sont protégés par plusieurs rangée d’arbres collés les uns aux autres. On retrouve, disséminés un peu partout ans la muraille arborescente, des postes de garde dont les soldats sont chargés d’éliminer les indésirables ayant trouvé un chemin à travers le labyrinthe forestier. On comprend alors pourquoi les Arshees ont resté si longtemps inconnus.
La forêt étant essentielle aux Arshees, il la quitte rarement et la défende farouchement, d’autant plus que l’exil ne leur sera pas nécessairement salutaire, puisque s’ils abandonnent leur forêt rien n’empêchera leurs ennemis d’abattre leur arbre. Leur armement et leurs corps d’armé sont ainsi axés principalement sur la défense. L’infanterie est composée de Flambergeois, des bretteurs se battant avec une longue épée ondulée. La pièce maîtresse de leur artillerie est le tronc de résonnance. Les troncs de résonnances sont des troncs évidés qui, frappés d’une certaine manière, émettent de puissants ultrassons qui paralysent l’armée ennemie. Mais le principal atout militaire des Arshees est leur force aérienne. Cette force est formée d’archers montant des Catrailes, grands oiseaux à quatre ailes qui fondent sur les imprudents puis les relâches du hauts des airs. Leur marine est composée de pontons pouvant acceuillir 3 000 flambergeois et 5 troncs de résonnances.

_________________

Grand maître du culte d'Arbros
Haut Recteur du Collège de Soléandre
Grand archiviste et conservateur de la Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Arshees (Par Natugrove)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Des règles et du RP :: Background :: Les races du Monde sans Nom-
Sauter vers: